Les 6 jours de Vars
(du 1 au 6 juillet 2018)
Troisième étape :
Vars > Cayolle > Vars (132km 2400d+) ou Cayolle > Des Champs > Cayolle (132km 3300d+)


Le 3ème jour aurait dû être le jour des 3 cols ! Malheureusement le col d’Allos étant en travaux! Changement de programme.

G1 : partira de Barcelonnette pour 3 cols : Col de la Cayolle (versant Nord) => Col des des Champs et retour Col de la Cayolle (versant Sud)
G2 : Ce sera départ de Vars Ste Marie pour aller faire le col de Cayolle versant Nord (sans Pra Loup) puis retour par le même parcours
Groupe camping : Jean-Louis et Stéphane ont choisi d’aller se faire le col DANIEL pardon d’Agnel (2744m) et d’aller voir Saint-Véran le village le plus haut d’Europe (2042m)


 


 

C’est parti par le col de Vars, puis descente vers le sud, Barcelonnette et on attaque le col très long de la Cayolle, habituel regroupement au col puis descente tranquille avec de nombreux arrêts photos jusqu’au pique-nique du jour.
On est bien là, mais déjà il faut repartir, on continue la descente jusqu’à Barcelonnette, la vallée de l’Ubaye en montée, où l’on dépanne un cycliste en panne de chambre à air, à Saint-Paul arrêt à la fontaine puis attaque du Col de vars (côté Sud) 8km à 7,8%, pas d’abri, le vent est souvent contraire, on double un cycliste en perdition, un ravito avant la partie finale.
Gégé est là, il repart en nous disant (Pascal et moi) « je suis cuit, cuit » il repart, on signale le gars qui sera remonté par des participants sur le retour en voiture, on continue la pente est de plus en plus raide, le soleil tape et le vent forcit à mesure qu’on approche du sommet, on rejoint notre Gégé cuit à point (Vars Sud c’est très dur !) Enfin la descente vers l’hôtel ou une bière locale « La sauvage » m’attend.


 Le groupe G1 part de Barcelonnette !

 La route vers le Col de Cayolle (2326m) est longue, étroite et très « Bucolique » longue de 30km avec des pentes modérées au début (25 km à 6%) pour finir sur les 5 derniers à plus de 8%. Nature sauvage, paisible, des cascades et des marmottes ! Très joli.


En haut du col, c’est l’aventure vers le col des champs, mais avant une superbe descente, virages pas trop techniques mais bien pentus… A peine le temps de souffler qu’on a avalé les 20 km pour rejoindre le pied du col des champs (2093m). à St-Etienne d’Entraunes.




 Bon ! La Cayolle , c'est fait !

Avec Alain, après avoir vu la montée qui nous attendrait au retour sur Cayolle, prenons la décision de monter tranquillement ! Steven, le renard des Cols décide de grimper… comme dab, pleine balle. Moyenne de la pente : 7% avec des passages à 12% … ce col est fourbe… ça grimpe tranquille et puis ça redescend…donc ça remonte d’autant plus fort ! Arrivés sur les 4-5 derniers kilomètres, arrêt bain de pieds obligatoire pour Alain, je continue… ça grimpe mais de plus en plus fort… des passages à +13% puis enfin le sommet… enfin on pense car rien ne l’indique…


«Au sommet », avec nos 2500 m de dénivelé déjà accumulés la faim commence à nous tirailler. Sans manger, on ne passera pas Cayolle ! On enchaine rapidement la descente, je bats mon record de vitesse 75km/h (moi le « peureux). 1h20 de montée pour 29mn de descente… Je n’ai plus rien dans les jambes… je ne sais vraiment pas si je pourrais faire le retour… à ce moment-là, je pense être au bout du rouleau…



 A Entraunes, stop au bar, commande de sandwich/coca…!

Je mange comme si je n’avais pas mangé depuis 1 semaine. Puis on repart… l’orage de 16h est toujours dans la tête aussi. Ca va être dur, ces 20km de montée à 6,3% en plein soleil à 32°C! Finalement, ça passe bien, étrangement bien : Steven en tête, moi à sa suite et Alain qui a enclenché la crémaillère (lentement mais surement) en visu derrière moi. Le deal : Steven veut aller faire Pra-loup, et Alain et moi on le récupère en haut en voiture. Les sensations sont bonnes, je grimpe plutôt bien. Le bitume commence à coller à la roue et est projeté sur le cadre, obligé de retirer des morceaux du pneu.


Des cascades, une route large et sinueuse avec une vue splendide sur la vallée : Le versant sud est magnifique !

Enfin le haut du col, je vois Steven revêtir son coupe-vent et partir pour Pra Loup. Perso, j’attends 10 ‘ Alain torse nu pour bronzer et me reposer tranquillement au sommet.


 


 Et maintenant : que du plaisir ! Bien mérité...

La descente de Cayolle se fait tranquille en mode « photos », arrêt à toutes les cascades, les marmottes nous passent quasiment sous la roue et… tiens un coupe-vent UVO ???? Steven est en pleine réparation (crevaison ???) du coup on redescend tous ensemble ! A 5 km de la voiture en se prend le gros orage annoncé… je regarde l’heure et 16h pile.


 

       

Lien visité
 

Accueil



Nos organisations
publiques

Nos organisations
privées


Nos Participations


La vie du club


 
  Les sections
Nos rallyes
Sorties d’un jour
Cyclosportives
Les 6 jours de Vars
Des niouzes
 

























































































































































































































































eXTReMe Tracker