• 1 - Chez Paul et Sylvie Colonna à Castirla
  • 2 - Les vélos sont à l'abri
  • 3 - Petit déjeuner Chez Paul et Sylvie Colonna à Castirla
  • 4 - Il est 7 h 52 et Daniel est prêt à attaquer la ...bière ?
  • 5 - Monte Cardo (2 453m) au dessus de Corte
  • 6 - Ascension matinale vers Corte
  • 7 - Jeudi 26 mai 2017 4e étape : Corte - Bisinao (112 km, 2 600 m)
  • 8 - Viaduc ferroviaire du Vecchio construit par Eiffel
  • 9 - Le G1 parade...
  • 10 - Vue du col de Scalella vers Bocognano
  • 11 - Arrivée de Laurent au col de Scalella
  • 12 - Arrivée du Kptain au col de Scalella
  • 13 - Ravitaillement de bon aloi
  • 14 - Arrivée de Daniel au col de Scalella
  • 15 - Arrivée d'Alain au col de Scalella
  • 16 - Ça c'est fait !
  • 17 - Arrivée de Philippe au col de Scalella
  • 18 - Panorama au col de Scalella 1 191m
  • 19 - Philippe tranquille...
  • 20 - Nathalie se refait une santé
  • 21 - Arrivée de Nathalie au col de Scalella
  • 22 - Arrivée de Valérie au col de Scalella
  • 23 - Boissons fraiches, esquimaux, chis chis...
  • 24 - Guirlande multicolore
  • 26 - Lui aussi à mérité une pause
  • 27 - Les lacets sur la route de Bisinao
  • 28 - Débriefing de l'étape 4, le bronzage cycliste corse prend forme
  • 29 - notre gîte «A Funtana» à Bisinao
  • 30 - Alors  là on tourne à gauche, puis à droite, puis à gauche, etc
   
Le Tour de Corse de l'UVO
(du 23 au 29 mai 2017)
Quatrième étape :
de Castirla (Corte) à Bisinao (hauteurs de Porticcio)
109 km • 2 800 m de D+


Nous parcourons aujourd'hui une partie de l'étape du Tour de France 2013 (Bastia-Ajaccio)
remportée par Jan Bakelants (coureur belge de l'équipe AG2R La Mondiale).
Dans la descente de Vizzavona, Stéphane a atteint la vitesse hallucinante de 85 km/h.
Moins, malgré tout, que Jeremy Roy (La Française des Jeux) ;
sur cette étape, dans cette descente, il avait piqué une pointe à 104 km/h.

 

PortraitGroupeJ4

De gauche à droite, l'UVO au complet (Jour 4) :
Pascal Boulez, K'ptain Jean-Louis, Daniel notre Præsidium, Stéphane Boudry, Valérie Ladiré,
Nathalie Feutry, Jean-Louis Hérard, Alain Lemaire, Laurent Lamens, Philippe Feutry

 
 
 Nous quittons avec regrets Sylvie et Paul après un super petit déj’ pris sur leur terrasse ensoleillée… Toujours cette magnifique vue. Aujourd’hui, Philippe, Nathalie et Valérie prennent le master jusqu’à Bocognano où ils nous attendront après avoir fait les courses du pique-nique. L’étape s’annonce coriace, comme d’habitude (six cols au menu). Une descente rapide sur Corte, où nous prenons la nationale qui mène de Bastia à Ajaccio, une forte circulation avec des camions. L’un d’eux, tractant une remorque passe si près du K’ptain Jean-Louis, qu’il doit faire un écart sur le bas-côté.

 Sur une jambe
 Dans la montée du col de Serra (807 m) je me fais doubler par un unijambiste, cycliste, avec une prothèse au niveau du genou, ça confirme bien que mes gros mollets ne servent à rien en montagne ! La circulation se raréfie jusqu’au sommet du col de Vizzavona, départ de mon demi GR20 d’il y a 2 ans.

 Toujours pressés
 Les deux Jean-Louis m’ont attendu, nous entamons une longue descente qui se termine par une grande ligne droite (et oui ça existe en Corse) dans laquelle nous frisons les 80 km/h. Alain y fera un énorme guidonnage pas rassurant !
 Le G1 trop rapide loupe le ravito, trop pressé ? Stéphane et moi rejoignons notre food-truck dont je prends les commandes. Philippe et nos deux cycle-girls attaquent le col de Scalella (1 193m), tout le monde s’y retrouve pour la sandwich partie. Je change de copilote, Jean-Louis Hérad m’accompagne (douleur au genou), nous ravitaillons nos rouleurs, puis nous prenons position dans une descente, juste avant une petite route que nous devons prendre, à droite.

 Quand on n’a pas de tête
 On attend le train de l’UVO, et quand celui-ci arrive, le nez dans le guidon, Daniel en tête… file tout droit ! les autres ont compris et s’arrêtent. Le temps que Daniel se rende compte de son erreur, il a déjà descendu trois kilomètres. Du beau rab ! Quand on n’a pas la tête, c’est pas mal d’avoir les jambes… Arrivée à l’hébergement « Chez Dominique », le rituel d’un pot de détente sur la terrasse calme la grogne dans le peloton.
 

       

Lien visité
 

Accueil



Nos organisations
publiques

Nos organisations
privées


Nos Participations


La vie du club


 
  Les sections
Nos rallyes
Sorties d’un jour
Cyclosportives
Tour de Corse
Des niouzes
 

























































































































































































































































eXTReMe Tracker