Le rallye des clochers 2018 un excellent millésime
  • Les flécheurs VTT : Alex, Fred, Daniel, Steven, Valérie, Stéphane, Jean-Fabrice, Laurent, Frédéric, Alexis, Gilles, Pascal... absents sur la photo : Alain et Jean-Paul
  • Premières signatures. Le Conseil Général qui nous soutient a installé un guichet afin d'enregistrer des volontaires pour l'organisation du Championnat de France Cycliste en Yvelines.
  • La table d'inscription ROUTE, au soleil du petit matin. Thierry, Christian, Hervé, Alain
  • La table  d'inscription VTT est dressée... Il n'y a plus qu'à...
  • Bon, sans exagérer, on peut déjà constater une certaine affluence...
  • ...et nous avons l'impression que ça ne ralentit pas
  • L'essaim autour de la ruche
  • Dans la ruche, ça bourdonne, mais la reine rend quand même la monnaie
  • Elie et Eric jouent les aiguilleurs du Rallye (indispensable, vue l'affuence)
  • Car, en effet, il y a du monde
  • Vue du côté back office, ça grouille autant. Gilles, Yvon, Christine, Bernard, Joël, Serge.
  • On a pris la file, avec patience et bonne humeur
  • C'est le freinage ? un peu de mécanique avant le départ...
  • Le club de Essarts, bien représenté
  • Le stand du Conseil général des Yvelines (du 28 juin au 1er juillet 2018 Championnats de France de cyclisme sur route en Yvelines - Mantes-la-Jolie)
  • Monique notre vétérane : un petit café avant de se lancer
  • Un affichage clair des parcours, pour la ROUTE, et pour le VTT
  • Tit café pour les Barjots (une équipe atypique, et sympathique en diable, de copains non licenciés).
  • Beynes : on attend les autres et on fonce
  • On s'inscrit toujours, évidemmment, mais voici le premier retour (VTT)
  • Version moderne de l'Arc de triomphe ? c'est gonflé !
  • Une partie de l'équipe ravito à l'obélisque d'Ivry-la-Bataille. Gégé, K'ptain, Thierry. Prêts pour l'accueil des cycl'hôtes du jour...
  • ...renforcée  par Hubert, l'homme aux côtes en vrac
  • Sébastien hésitant ! : Bon ! alors, je commence par quoi ?
  • Arrivée triomphale de Laurent ouvreur du 100 bornes... : Pour ma part, jusqu'ici, c'est parfait ! Fléchage ok !
  • Premier arrivant à l'obélisque (en même temps que l'ouvreur) membre du VC Bailly-Noisy,
  • Le VS Dreux... deux invités de Gégé
  • Ravito d'Ivry. Au fond de l'image : l'obélisque d'Ivry-la-Bataille, érigé à l'initiative de Napoléon Premier en l'honneur du bon roi Henry IV
  • Les invités du K'ptain. Bravo K'ptain ! (il en manque un qui visite l'Obélisque). Tous très satisfaits de leur rando.
  • Le Rallye des Clochers : des villages, des églises, l'ambiance campagne, sans voiture. Que du bonheur
  • Que serait un clocher sans son guidon, un jour de rallye ?
  • Petit tour des campagnes environnant Orgerus, en Yvelines, Eure et Eure-et-Loir
  • Des villages perdus (pas pour tout le monde)
  • Le ravito du 100 à Abondant. Pierre : une mère pour les cyclotes et cyclos du Rallye
  • Ravito Abondant, on trinque en attendant les hordes ? Pierre et Youcef
  • Daniel... et... You...
  • Steven, ouvreur... Youcef (coca en main :o)) !) la bonne ambiance sybarite à Abondant, on connaît.
  • Allez-y ! n'ayez pas peur... Vous ne manquerez de rien !
  • Un coup d'œil sur le parcours (superflu, le fléchage est nickel) et hop, en route ! Merci, sympa le ravito !
  • A VTT : les filles, souvent à l'attaque : belles, mais pas belliqueuses !
  • Superbes boucles dans l'antique forêt d'Yvelines
  • Parfois un peu costaud le circuit. On vous avait prévenus, et on sait que vous aimez, ça !
  • Chaud devant !
  • Allez Puteaux !
  • Souriante et aérienne !
  • Faites des efforts, qu'ils disaient !
  • Allez Issou !
  • Allez ! Allez ! Allez ! C'est bientôt le ravito
  • Single top !
  • Mais, même single, c'n'est pas toujours simple
  • ...ça roule !
  • Vraiment agréable !
  • Dans la roue : Didier Parthiot, pisteur
  • On vous l'avait dit ! A l'attaque et souriante !
  • Côté cuisine... C'est l'Auberge du cheval blanc, on chante en duo avec Josette, dans l'élan de Mado Robin (la bien nommée), joyeux rossignol et vétérane du groupe promenade...
  • Martine à l'intendance, Patricia au garnissage; Ça rigole, mais ça bosse...
  • ... La preuve : Ça ne paraît pas, Hé ! 800 casse-croûtes, faut les faire, avant de les dévorer. Josette, Patrick, Alain, Georges, Patricia, Claude et Fabienne au service...
  • Il faut imaginer un sysiphe heureux : montagne de casse-croûte, sans cesse réalimentée. Sylviane, Pascal
  • Ici on répare le glycogène, Fabienne et Sylviane
  • Au casse-croûte, encore. Alain, Patrick
  • Steven, un petit creux
  • Au Casse croûte, les gars, faut pas se laisser abattre !
  • Et si on parlait vélo ? Conversation animée (Pascal, Pascal, Daniel) il y a plein de Pascaux, au club.
  • Ça nous fera une belle journée à plus de 200 bornes. Eh oui, arriver de Paris, faire le 100 a fond, boire un coup et repartir... à Paris. Et, pourquoi pas, faire quelques tours à Longchamp (nan ! ils chahutent, là !)
  • Des copains de l'Epône VTT, durs à cuire (finischer du Roc d'Azur). Le 60 ? Franchement superbe !
  • Boire sans modération : Fabienne et Claude au service
  • Il est beau votre rallye VTT, mais, franchement, il faudrait une distance intermédiaire entre le 15 et le 45
  • Je te l'ai déjà dit, mais j'te  le répète : c'est le plus beau Rallye que je connaisse ! (dans la région, sans doute - [ndlr])
  • Retours de surveillance. Stéphane re-flécheur VTT : bin didon' on n'a pas chômé ! Merci les vandales ! Laurent ouvreur du 100 : Sur la route c'était nickel. Juste une flèche tombée (sans doute toute seule).
  • Stephan, retour de re-fléchage. On appelle ça une vraie matinée, chargée... Les voyous ! Je n'ai pas fait le voyage pour rien, c'est déjà ça.
  • Le tirage gratuit, on dit tombola... C'est ici que ça se déroulera.
  • La tombola pilotée de mains de maîtres par Gilles et Yvon
  • Bravo ! Tu as gagné une lotion Arnican friction. Très utile pour les massges. Antidouleur naturel réputé.
  • Et un chouette lot vestimentaire, un ! : un tee-shirt XXL qui pourra servir de chemise de nuit élégante à Madame. On rigole !
  • On dévore son casse-croûte, on boit un bon coup, et on patiente dans la file de la tombola
  • Et encore un gros lot qui s'en va (un porte jeton de caddie, Hihihi !). Tout le monde ne peut pas gagner une tenue complète Mondovélo (5 en jeu)
  •  Le benjamin VTT : Maxence CARRIERE (2 ans et 327 jours pour être précis)... avec toute la famille. Mère, père, frère. Le Rallye, c'est aussi ça : le bonheur de voir participer les familles.
  • Thierry s'adresse à l'aîné. Tu fais aussi du BMX !? ... et qu'est-ce que tu préfères, le VTT ou le BMX ? Réponse : Le BMX ! (c'est aussi un jeu d'enfants)
  • Le club ayant le plus de dames (CT Maurepas : 6 participantes). Bin alors ? Vous n'avez pas encore votre rose ?
  • Le club le plus nombreux (CT Maurepas, 42 participants)... Des coupes, des roses, heureuses et heureux de cette journée. Merci à vous d'être ici !
  • Benjamine VTT : Egéria PIMBE 10 ans, récompensée par Daniel
  • Notre vétérane, Monique (87 ans) du CTMaurepas, et Michel, son vétéran d'époux, 88 ans, du même club, avec Daniel, notre président
  • Monique au micro de Thierry : c'est vraiment un rallye superbe. Vous avez eu raison de modifier l’approche à l’arrivée sur Montchauvet. Magnifique !
  • Monique en conversation avec Bernard.
  • Bon, ça se termine ! Un coup sur le vélo, un coup sur les bonhommes, un coup sur les pompes. On baigne en plein bonheur ! A l'année prochaine !

UNE GRANDE FÊTE POUR LA ROUTE • UNE GRANDE FÊTE POUR LE VTT


UNE GRANDE FÊTE POUR LE VELO


Il est de temps en temps surprenant de se relire ! On peut y gagner de belles marrades et c’est toujours ça de pris. Commentant le score de la participation VTT, l’an dernier, nous avions gravé nos malices sur l’ouèbe : « 220 vététistes… 220 ? Mais c’est ridicule ! Hihihi ! — osions-nous — Le plus mauvais score jamais réalisé… depuis que l’UVO a découvert le VTT ! Ben qu’est-ce qu'on a foutu ? Ah ! À l’ère de la comm faut qu'on se remue les octets, les gars ! Il en faudrait au moins 300. :o))  »


Allons z’enfants !

Eh ! vous savez quoi ? Aujourd’hui 465 vététistes sont là ! Deux fois plus au bas mot ! Envoyez La Marseillaise ! « Pom, pom, pom, pom ». Génial !

En revanche nous avons le regret de vous informer que le plein n’est pas fait sur la route : 344 au lieu de 410. Scandâââle ! Une erreur, disons un malentendu. Le calendrier départemental, nous a mis des concurrents dans les rayons. Ces concurrents sont nos amis, nous n’allons pas les tancer !


Record battu quand même !

D’autant que, avec 809 participants, sans compter les bambinis qui voyagent en fraude sur le porte-bagages du papa et d’la maman, nous avons battu tous nos records de participation.

Mais alors, comment avez-vous fait ?

C’est ça la question ? Bon, on tente une réponse, sans divulguer nos petits secrets. Sachez que nous fonctionnons dans l’entregent.

Eh oui ! Nous parlons le Provençal (méthode à Mimile), et, au printemps, tous les ans, nous participons à des stages dits « du Soleil », à Rocquebrune-sur-Argens.

Tout naturellement, Phébus est devenu notre meilleur pote. Nous entretenons des relations étroites et nous l’invitons régulièrement au Rallye. Pour lors, il vient, avec sa copine et cinq ami(e)s ! C’est la consigne.


Sanso lou soleu sian ren !

« Sans le soleil nous ne sommes rien ! » C’est une incantation que nous psalmodions, frénétiques, la main appuyée sur l’horloge solaire du village de Rocquebrune où cette maxime est gravée.

C’est vrai qu’elle est un peu flatteuse, l’affirmation, mais les astres, comme les humains, ont parfois besoin qu’on leur passe un peu de pommade. On l’oint, et ça marche. Si on chante juste, nous sommes exaucés. Au passage on assure le coup en leur offrant l’inscription, au Soleil et à sa copine (la Lune). En prime on leur attribue deux tickets de tombola chacun.

Pour une fois qu’ils se retrouvent (cette année) vous n’imaginez pas combien ils bichaient avec leurs lots. Ils en avaient des larmes plein les yeux : un flacon « d’Arnican friction » plus un « stylo Conseil Général » pour lui… Une « casquette fdj » top la classe, pour elle, avec une « batterie supplémentaire ».

Avec ça elle pourra lui téléphoner, à son amoureux fervent, depuis sa face cachée.

La tombola, ça marche fort

Eux comme nous, sommes de grands enfants. Nous adorons tous mettre la main dans le sac noir et tirer à colin-maillard, un ticket, même « perdu », encore qu’on en voit (peu, c’est vrai) qui tirent la tronche avec le « mauvais » ticket… Les enfants de tous âges n’aiment pas perdre (cette année nous proposions 450 lots). Mais inversement, de grands gaillards musclés qui se brûlent les cuisses sur « le 60 » VTT et ses 900 m de dénivelée, sont heureux comme des poux quand ils gagnent un équipement complet…


Si vous êtes contents, nous sommes heureux

… Aussitôt ils foncent sur leur forum préféré annoncer la nouvelle : « Fait les 60 km du Rallye des Clochers à Orgerus ce matin. 900m de dénivelée. Très belle rando, balisage très bien, ravito nickel (x2 et à l'arrivée [deux + 1 [ndlr]) et parcours varié (singles, allées forestières, un tout petit peu de route et de plaine). Par contre, il reste encore quelques beaux bourbiers. J'ai gagné une tenue complète maillot+cuissard Mondovélo court, à la tombola […] »
RobRob (c’est son nom de guerre sur la toile) est comblé et tous les gars de l’UVO qui se sont défoncés pour que ça roule sont ravis. De surcroît, pour le bourbier, il possède maintenant un change complet ! (On rigole !)


Nan, nan ! C’n’est quand même pas le « Mud day » !

Au passage, disons avec le sourire, que le bourbier c’est l’enfant naturel de la pluie (évidemment, il a plu « un gros peu » la semaine dernière). Nos traceurs n’ont pas pour mission de ré-empierrer :o)). Et c’est dans le deal : de la boue il en faut, mais pas trop. Hahaha ! Tant que ce n’est pas le « Mud day » c’est goude. Non ?




Matin Mich Micro Mich3

Monique, notre vétérane
Le bonheur est parfois sur « les Champs »


Délicieuse Monique (87 ans), accompagnée de « son » moitié, Michel (88 ans). Cette année, Monique a chaussé des lunettes de soleil enveloppantes à montures roses, quoique, avant le départ, elle en chaussât des noires. Coquette ! Elles paraissent dessinées pour elle et lui conviennent parfaitement. Elle est belle, distinguée, épanouie. Volubile.

Ça fait un an — depuis le dernier Rallye des Clochers, en fait — qu’on se (re) connaît ; elle est détendue, sortie de sa discrétion naturelle, mais non sans pudeur.

Sympathique et heureuse. « Le circuit de 75 km est très agréable. Vous avez eu raison de modifier l’approche à l’arrivée sur Montchauvet. C’est vraiment superbe, surprenant, magnifique ! N’y touchez plus ! ».

Monique est fière de son maillot d’ambassadrice des J.O. à « Paris 2024 » : la Tour Eiffel sur le cœur et la FDJ dans le dos… Le 23 juillet dernier, elle était des 2024 cyclistes, passionnées, invitées par La Française des Jeux.


« les Champs Élysées pour Elles » Traversée du Grand Palais

Il s’agissait de parcourir avant les pros, les neuf derniers kilomètres de l’ultime étape du Tour de France 2017… randonnée baptisée « les Champs Élysées pour Elles » !
La traversée du Grand Palais, exceptionnellement ouvert aux cyclistes au féminin lui procura une forte émotion avec du grand bonheur dedans. Puis cette remontée des « Champs » avec tout ce public s’exclamant. Elle en frémit encore.

« Ça a frotté légèrement dans l’entonnoir, à l’entrée du Grand Palais, mais c’est passé sans bobo. Inoubliable ! »

Félicitations Monique !

Bon ! « Michel arrive... Tu l’as largué ? » Elle sourit « Non ! il aime bien musarder. Je l’ai attendu un peu, puis mes copines de Maurepas m’ont rattrapée et je suis rentrée avec elles ». Le voilà. « Eh bien dis donc, je te croyais égarée » déclare-t-il avec un humour au grand sourire bienveillant.


Merci pour la rose,
elle est superbe

Monique est comblée. « Merci pour la rose, elle est superbe… » elle hume, « ...et elle fleure bon ! » (sourire). « Ah… Non ! Pas de coupes ! On en rapporte, tous les ans ; deux de chaque Rallye auxquel nous participons. Je ne sais plus qu’en faire ! »

« L’année prochaine vous serez hors concours » lance Thierry.

« Hors concours ? » Elle sourit encore, et ils repartiront, satisfaits de leur matinée…

À l’année prochaine, les amoureux du Rallye des Clochers ! On compte sur vous.

Vtteam781

« On croirait un bike-park à la montagne
Que du bonheur ! »


Élie, notre géant, rugbyman-cycliste, rôde son genou bionique, tout neuf, dans la salle de fitness (l’Orange bleue) dirigée par son fiston à Neauphlette (Bréval). Il rapporte en substance une conversation avec des habitués de « sa » salle et adeptes avertis du vtteam78, organisateurs entre autres de la célèbre rando « La Guervilloise ». Ils sont là aujourd’hui. Ils apprécient. Ils jugent : « Le cadre ? Superbe ! Les tracés ? Géniaux ! L’ambiance ? Sympa ! Les ravitos ? Généreux ! C’est une très belle organisation. » Merci les gars !

Sur leur blog on peut lire (extraits) : «…Rapidement on est sur le secteur de La Queue et là ils [« ils » : l’UVO – ndlr] ont exploité au max la forêt : même moi qui connais assez bien le secteur je découvre un single avec des virages relevés : on croirait un bike-park à la montagne : du pur bonheur ! Et on enchaîne vers Grosrouvre, Gambaiseuil. Et là le Tom nous fait une figure acrobatique qui se solde par une sortie de piste : il mange littéralement la poussière et se tape bien le genou ! Il repartira quand même.

Mich’ tape une souche. Il sera ramené en voiture. Sympa l’UVO !

On se retrouve au ravito en groupe, groupe assez homogène et ça c’est top aussi. On repart.

Dany et Marius aussi, mais à rythme un poil moins soutenu : faut dire que le reste du peloton est déchaîné et je tire la langue… On découvre encore de nouveaux secteurs, j’en perds même mes repères… Moi qui croyais bien connaître cette forêt !

Et soudain deuxième gamelle de la journée : Mich a tapé une souche mal placée, se trouve éjecté de son bike et atterrit sur son épaule convalescente ! Il lui fallait ça le pauvre ! Tout le monde repart quand même mais Mich abandonnera au second ravito et se fait ramener en voiture au départ : sympa l’UVO !!! »


Prem.jpg Fille.jpg Parigot.jpg VTTseul

Quelques échos de la campagne et de la forêt
avec de la confiture de « super ! »


Ces textes sont tirés in extenso de mails et autres, ou retranscrits en substance, et, autant que faire se peut, rédigés le plus fidèlement possible. Au hit-parade des qualificatifs, « Super ! » reçoit la palme. Mais vous pouvez le remplacer par une foule de synonymes. Formidable, étonnant, merveilleux, épatant, dingue, génial, fabuleux… Essayez, vous verrez : ça chante.

Et en plus, une rose à l’arrivée…

« Super-randonnée ce matin. Je connaissais le 75 ; j’ai découvert le 100. Très beau parcours. J’ai croisé très peu de voitures : plus de clochers que de voitures. Youpi ! Balisage bien visible, et clair ! J’ai roulé seule, sans souci. Et en plus une rose à l’arrivée… Merci ! » C’est nous qui te disons « Merci », Danielle ! (CT Maurepas)

Le plus beau de la région ?

« Super ! Je vous l’ai déjà dit l’année dernière : votre Rallye c’est le plus beau la région. Franchement : des routes sympas, pas de voitures… [et tcetera] ». Évidemment, ça fait plaisir, mais restons modestes. L’important c’est que les participants soient heureux de leur matinée…

On finira à Longchamp

« Super ! » (Ils sont quatre, et rien qu’à leur stature on comprend qu’ils sont taillés pour la course). « On vient de Paris… Aller-retour à vélo, plus le cent, ça fait une belle partie de manivelles. D’ailleurs en rentrant, nous irons tourner un peu à Longchamp pour la récupe » dit-il dans un grand sourire plein d’humour. Des « deuxième caté? ». Ça leur fera un bon 200 bornes.


Les petites flèches du VTT

« Le 45 VTT est super… mais un peu long pour moi : il faudrait une distance intermédiaire, genre 30… et des flèches plus visibles, elles sont vraiment petites ». Ben… Euh… Pour le 30 on regardera, mais, a priori, notre géniale forêt n’est pas « étudiée pour » (être accessible à un ravito supplémentaire), mais on en discutera… Pour les flèches, aussi, on verra ça au débrief.

Nickel !

« Le 45 VTT… Super ! Le fléchage ? Nickel ! On a bien eu une petite hésitation à un moment… d’ailleurs on a repéré « des mecs » qui défléchaient… mais aussitôt on a vu des gars de l’UVO qui refléchaient derrière. Ils ont passé la matinée à ce petit jeu ? Beau boulot les gars ! »

« Surveillance »

Pour moi c’est génial (Stéphan, dans l’humour), au moins, je ne suis pas venu pour rien : j’ai refait du fléchage toute la matinée. Et sur mon secteur, il y en avait bien besoin…

Juste tombée

Ouvreur sur la route sur le 100 km (Laurent). Une flèche tombée. Je dis bien « tombée », je ne pense pas que ce soit un geste mal intentionné. Franchement, c’était bien fléché !





    Lien visité
   

Sommaire général pour trouvez facilement sur la page que vous cherchez (pendant les travaux)


 

Accueil



Les randos UVO


Nos organisations

Nos participations cyclosportives et cyclotouristes
nos exploits, nos séjours, nos voyages


La vie du club
 
Les sections

Rallye du Téléthon

Sorties d’un jour

Cyclosportives

VTT

Les 6 jours de Vars

Des niouzes