• Une partie du groupe UVO (voir légende)
  • Le prologue, c'est par là
  • Kwiatkowski champion de Pologne du CLM va remporter le prologue
  • Chavanel, champion de France du CLM, fera 7... pas mal !
  • Dans le sous bois... le futur vainqueur
  • Départ (en 2013 à Montfort)
  • 2013 - Bientôt à Nice
  • Betancur, vainqueur du Paris-Nice 2014
8 et 9 Mars 2015 — Paris-Nice - Maurepas - Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Départ des Yvelines pour la 6e année consécutive
PARIS-NICE 2015
la Course au soleil
 
  L’histoire d’amour entre la Course au soleil et le Département des Yvelines se poursuit. Ça fait six ans que les fiançailles ont été célébrées… «Paris-Nice, est la première grande course de la saison et il est important pour nous que cela se passe dans les Yvelines, a déclaré Christian Prudhomme, directeur du Tour de France et du cyclisme chez ASO. C’est le département le plus boisé d’Ile-de-France, très proche de Paris et très loin, tant on s’y sent bien. Et, à chaque fois [que nous venons] le village d’animation est époustouflant. On a hâte d’y être… » Et Bernard Hinault (cinq fois vainqueur du Tour) d’en rajouter une louche : «les Yvelines deviennent La Mecque du cyclisme en région parisienne ».
Effectivement notre département est très marqué par l’histoire du cyclisme de compétition et la par pratique du « vélo du dimanche ». Le Tour de France, le Grand Prix des nations (contre la montre de 100 bornes, environ), la Poly-multipliée (un petit «grand prix de la montagne»), les Boucles de la Seine (et le cœur-volant), ont fait la gloire du cyclisme en Seine-et-Oise dans sa partie Yvelinoise.
Les organisateurs ont bien fait de choisir Maurepas comme village-départ… C’est une ville emblématique du cyclisme sous toutes ses formes. Le vélo de route, Cyclotourisme et Randonnée de longue distance : le CTM compte 180 adhérents (FFCT)… et le VTT : l’Agiot VTT compte 130 adhérents (Ufolep) et une école VTT.
Maintenant, avec son superbe vélodrome national où se sont déroulés cette année les championnats du monde de vélo sur piste UCI (FFC)… (du 18 au 22 février), on peut dresser Maurepas au rang de capitale du cyclisme.
Pour l’UVO, Maurepas, c’est évidemment du même coup, cette année, le lieux de départ et d’arrivée (place de la paix Céleste... au vélodrome national), du fameux Paris-Brest-Paris randonneur, l’Everest du cyclisme de randonnée (1200 km à allure «libre» : maximum 90 heures… aïe, aïe, aïe !)... L’édition 2015 est sur nos tablettes.
…Et, pour le lancement de la première étape, bravo d’avoir sélectionné Saint-Rémy-lès-Chevreuse qui est certainement dans les Yvelines, le terrain de jeu le plus connu du Tour de France version Chapatte (sourire et nostalgie). Très longtemps, le retour sur Paris passait obligatoirement par la côte de Saint-Rémy que les Cyclotouristes aiment grimper en ahanant : c’est du costaud. Mais le peloton, très «affuté» dévorait « ça », lui, à une allure de malades (de la tête, pas des cuisses) et débarquait au sprint sur Beauplan et Cressely… où il n’y avait pas de giratoires.
Le club de Saint-Rémy (Véloxygène), est un très beau
 
club FFCT, très actif (route et VTT + école de VTT) : 180 licenciés dont   65 pour la section route (un tiers de femmes). Quatre groupes
LA TESTO
EST DE RETOUR !
Paris-Nice, première épreuve européenne au calendrier des pros. Avec le soleil en guise de carotte pour faire avancer le peloton de Maurepas jusqu'à la promenade des Anglais. Certes, mais en Yvelines, on sait recevoir, donc on a invité le soleil dès ce samedi 7 mars, veille du départ des pros, pour accueillir la meute de cyclotouristes (plus de 700 parait-il…. pareil que notre Rallye des clochers !!) qui vont en découdre sur les parcours tracés sur "nos terres" par la FFCT, hôte du jour.
Afin de préparer les BRM qui arriveront plus vite qu'on ne croit, j'avais suggéré au Boss de partir en vélo d'Orgerus pour rejoindre Maurepas (22 km), de se faire l'un des longs circuits (92 ou 104 km) sur place, et de rentrer dans nos pénates toujours en faisant tourner les manivelles. Soit dans l'idée de faire un petit 140-150 km à du 25 de moyenne, cool, histoire de joindre l'utile à l'agréable en ce premier jour vraiment printanier. Mauvaise pioche ! La plupart des cyclos UVO ont opté pour le déplacement en voiture et sont venus à Maurepas pour se faire une « amicale » de 80 bornes.
Arrivés à midi, cela fait plus d'une demi-heure qu'on attend le départ, donc on décide de partir ensemble à 12h40 sans attendre le coup de feu officiel, prévu à 13h00. Après un départ facile (car en descente… hahaha), le rythme s'est progressivement accéléré… comme sur une amicale ! Un de nos nouveaux comparses a payé de sa personne ! Nom de code « FF » (ça marche pour « Filipiak Fils », mais aujourd'hui c'était plutôt « Fast and Furious » !), qui nous a enroulé ça « à la belge » comme j'entends souvent dire dans mon dos les jours de grand vent (et de bonne forme) ! Bref, on a bouclé le parcours en moins de 2 heures 50 : rangez vos calculettes, ça fait un bon 28 de moyenne (et là je vous parle du G2, le G1… je ne veux même pas savoir !). Au bout du compte, le belge (FF aussi… mais aujourd'hui c'était plutôt « Fat and Fatigué »!) est rentré émoussé comme s'il avait dans les pattes un 200 avalé dans la roue du Président. Pourtant, le compteur est resté bloqué à 128 km. Il doit y avoir une explication. En bon chercheur que je suis, j'ai profité des longues côtes où j'étais à la traine pour cogiter sur mon vélo et éclaircir le mystère de ce jour « sans ».
La première hypothèse est évidente : le bordeaux a peut-être un peu trop coulé la veille, et faute d'avoir pu s'écluser totalement pendant la nuit, il s'est aussi invité à Maurepas. Il y a sûrement un peu de ça. Mais ce n'est pas la première fois que je pratique l'exercice, donc il y doit y avoir autre chose. J'ai donc cherché une explication plus scientifique. Et j'ai trouvé ! Pendant l'hiver, le cyclo « thermo-régule ». Comme son nom l'indique, le principe consiste à obliger notre corps à jouer les thermos afin de maintenir tous nos petits organes bien au chaud même s'il fait à peine 1 ou 2 degrés dehors. Evidemment, ça coûte de l'énergie… que du coup le cyclo n'a plus pour pédaler. Donc, et c'est logique, quand la météo se souvient subitement que le printemps sonne à la porte et nous gratifie d'un petit 15 degrés bien sympathique, toute cette énergie redevient disponible pour appuyer sur les pédales. Et le cyclo va tellement vite qu'il n'arrive même plus à s'arrêter aux feux rouges (Olivier, ne dis pas que c'est moi qui te l'ai dit !). Pire, quand il se fait dépasser par un autre groupe de cyclos – qui par définition roule plus vite que lui puisqu'il se fait dépasser – il en remet une couche pour prendre la roue, au prix d'un, deux ou trois km/h supplémentaires. Une fois, deux fois… puis le peloton éclate (je disperse, j'éparpille, je ventile comme disait l'autre), les côtes finissent le travail, et comme les consignes d'attente des copains en haut des bosses sont mises à mal face aux autres maillots (chacun sa fierté), les retardataires font le forcing pendant des km pour rentrer. Puis explosent. Classique. Mais tout cela ne tient pas du miracle, c'est magistralement orchestré par une petite hormone que tous les mâles chérissent (et subissent), souvent sans le savoir : la testostérone.
La testo, c'est elle qui dit au cerveau de tous les mecs : « montre lui que ton zizi est plus gros que le sien ». CQFD. Maintenant, c'est sûr, la testo est de retour dans le peloton. Le printemps sera chaud !
Vincent
  de niveau de vitesses moyennes allant de 15 à 26 km/h). Le Véloxygène VTT est une section de 60 pratiquants, très active, divisée en cinq groupes de niveau : balade ; G1 : 30, 35 km (ludique et culturel) ; G2 : 35, 45 km (assez technique) ; G3 : 50,55 km allure rapide et technique prononcée ; et enfin le Groupe sportif : de 50 à 80 km, très technique et à un bon rythme… On ajoutera une belle école VTT et un groupe « ados » enthousiaste.
Enfin, tout le monde connaît «La Jean Racine» (label de la Fédération Française de cyclotourisme, réservé à cinq randonnées qui obéissent à des conditions strictes d’organisation). Cette rando obtient un succès fou : jusqu’à 2500 participants…



Photo de groupe
de l'UVO :
Debout, de gauche à droite : Pascal Boilez, Gilles Bisson, Thierry Evano, Vincent Goffin, Alain Lemaire, Thomas Filipiak, Denis Guillemot, Thierry Launay, Jean-Paul Filipiak, Christian Huck, Bernard Chassan, Elie Sétiaux.
Accroupis de gauche à droite : Joël Cateau, Daniel Alland, Joël Duval, Alex Singer, Stéphane Boudry.
Manquent : Pascal Bertho, Pascal Caumont, Alain Wielgus, Sylvain Dubut et Claudius.

Diaporama :
Les images des prologues du Paris-Nice 2014 et 2015 (DR : ASO) sont légendées.
Nous publions par ailleurs une partie des superbes images d’ambiance du Paris-Nice 2011 faites dans le village d’Orgerus par Youcef, avec le talent qu’on lui connaît. Ses images parlent toutes seules.

De belles randonnées :
Le départ du Paris-Nice donne traditionnellement lieu à diverses manifestations au sein d’un «village-départ» qui reprend l’esprit des étapes du Tour… «Tous Cyclistes en Yvelines» est une randonnée de Cyclo-tourisme, route et VTT, proposée par le Conseil Général des Yvelines qui en délègue l’organisation au Comité départemental des Yvelines (Codep 78) de la FFCT (Fédération Française de Cyclotourisme). Cette randonnée, dans l’esprit cyclotouriste, n’est pas une compétition et ne donne lieu à aucun classement. Ce qui n'empêche pas «certains» d'aller titiller les limites de leur résistance physique (lire la pochade de Vincent). Cette année, nous avions le choix : sur route, entre 6 parcours fléchés de 20 à 104 km et à VTT, à deux tracés de 20 et 45 km qui nécessitaient un GPS.
 
Lien visité
 

Accueil



Nos organisations
publiques

Nos organisations
privées


Nos Participations


La vie du club


 
  Les sections
Nos rallyes
Sorties d’un jour
Cyclosportives
Tour de Corse
Des niouzes
 

























































































































































































































































eXTReMe Tracker