Antoine Dubut (fils de notre copain Sylvain et de Mathilde) a quatre ans et demi. Il est atteint d’un cancer et suit un traitement de choc qui nécessite de multiples séjours à l'Institut Gustave Roussy. La tumeur a été opérée, mais les métastases nécessitent encore un traitement très contraignant qui oblige Antoine à rester en chambre stérile de longues périodes.
 
Antoine est très fort. Il a même fait quelques journées à l'école avant l'été. Il grandit au milieu des vélos de Papa. Le vélo est sa vraie passion.
 
Antoine Dubut, fan de
Tony Gallopin
et supporter des « Bresteurs »
Il parvient à faire des balades de quelques kilomètres en famille. Avec ses proches copains, il s’est passionné pour supporter les «bresteurs»… ses parents l’ont emmené à plusieurs reprises à Gambais au passage des concurrents du   Paris-Brest-Paris.
Antoine en est fan. Pendant le Tour de France, Sylvain avait envoyé à Tony Gallopin une photo d’Antoine pédalant sur un vélo d’appartement, dans sa chambre stérile, lors d’une chimio.
 
Spontanément, et contre toute attente, Tony Gallopin, a répondu en promettant une visite après le Tour. Et, effectivement, il est venu rendre visite à Antoine, avec son épouse, Marion Rousse (championne cycliste, elle aussi). Il a promis de venir rouler avec lui à Bazainville. Antoine est aux anges!

Sur la photo Antoine est à Gambais pour supporter les bresteurs… Il porte des lunettes offertes par Tony Gallopin, qui lui a aussi offert son équipement du Tour de France.
Nous admirons tous Tony pour son caractère de champion et son intelligence de la course. Que dire qui pourrait être à la hauteur de l’émotion qu’ils ont soulevée, lui et sa Marion ?


Merci !


 
 
Du 16 au 20 août 2015 — P A R I S - B R E S T - P A R I S 2 0 1 5 — 18e Edition
  • Le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines est «réquisitionné»
1 230 kilomètres sans dormir ou presque
Le Paris-Brest-Paris 2015
Jusqu’au bout de la nuit... (la quatrième !)
 
  Pour ceux qui aimeraient revivre l’événement au plus près, nous avons récupéré et adapté les messages envoyés et reçus par Sms et WathsApp avant et pendant l'épreuve, entre supporters, intendance, et concurrents. Les locuteurs ne seront pas vexés (espérons) que nous n’ayons utilisé que les éléments pertinents concernant le Paris-Brest-Paris. Est-ce sympa ? C’est une première. Vous nous direz ce que vous en pensez.

Départ 16 août à 20h00 : vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines

Préparatifs
29/07•22h•Guillaume : Dernière ligne droite. Il nous faut anticiper : nous préparons l’assistance, les arrêts au stand (camping car) ; les repas ; les prévisions d’horaires… La liste du matériel : vêtements de jour, de nuit, de froid, de chaud, de pluie. Nécessaire de réparation. Bobologie… à embarquer sur le vélo comme dans le camping car... Les menus, les listes de courses. Déterminer le « qui fait quoi... » Bref, du jus de cervelle à mettre en œuvre pour que tout se passe au mieux… (Guillaume Carnoli : Randonneur de l'UVO. Premier Paris-Brest-Paris
22h59•Lætitia : Pour qui c’est le plus crevant au final ? Le cycliste ou l’accompagnateur ? (Lætitia Falaise : amie, supportrice de Bazainville)
23 h•Guillaume : Lætitia, j’ai œuvré. Un beau fichier xls de synthèse permet a chacun de savoir ce qu’il a à faire pour éviter les couacs et être tous au même niveau d’info. C’est sûr que les accompgnants ont du taf mais on fait tout pour simplifier. Conduite du camping car, préparation des repas (surtout à assembler et chauffer)…Réparation du matos si besoin notamment des crevaisons même si on prévoit des pneus de rechange et moult chambres à air… dérailleur. ...roue complète dynamo… Ce qui est sûr, c’est que l’organisation du véhicule d'assistance est une des clefs de la réussite de cette épreuve mythique.
23h10•Guillaume : Une crainte : en 2011, les copains ont fait le parcours en quasi totalité sous la pluie… Aïe, aïe, aïe !
23h15•Lætitia : Eh bien, bon courage à tous, alors, cyclistes comme suiveurs.
23h20•Guillaume : Ça rajoute un niveau a «l’exploit»… oui Lætitia c’est un travail d’équipe et la victoire sera collective... Bonne vacances à tous et rdv vers le 14 je vous raconterai les dernières heures avant le départ… le samedi 15 a 9h00 contrôle des vélos pour Jean-Louis et moi.

30/078h20•Thierry D : C’est dingue... On n’imagine pas tout ça de notre fauteuil devant la TV... <:o)) ! Alors bon courage pour cette épreuve avant départ déjà… (Thierry Deray : ami du Nord)
8h45• ChrietBeba : En effet Thierry, dans notre fauteuil, devant la TV avec une bonne bière et des chips... ou un bon rouge... Bravo les gars, bon courage et bonne préparation ! allez ! allez ! allez ! (ChrietBeba : amis du Var)
9h47• Boudinette : Oui... et tout ça avec un bon gros Paris-Brest bien crémeux, bien dodu... (Boudinette : mère de Nathalie)
12h12•Thierry D : Dit comme ça, Julietta, ça me fait un peu passer pour un gros bof, alors que ce sera plutôt des encouragements du Bazainvillien-Club et peut-être même que je serai sur mon vélo d’appart’... <:o)).

10/08•10h06•Nath : Tic tac, tic tac, tic tac... dans une semaine à cette heure-ci ça fera déjà 14 h que vous serez en selle ! (Nath : Nathalie Carnoli, assistante et masseuse, cheffe d'horchestre de WathsApp :o)!)
10h10•Céline : Sacré aventure ! Suis admirative. Bravo à chacun et bon courage à tous à vos differents postes ! Nous suivrons de près l’aventure et tâcherons d’être de bons supporters !
12/08 •9h33•Guillaume : J-4... Préparation au top
9h38•Céline : On n’en doute pas... Thoma’s family supporter is ready
15 Août : Formalités
9h50•Guillaume : Eric, Serge, vous êtes où ? Contrôle des vélos ok ? […] Quand vous entrez au cœur de la piste allez au fond sans faire la queue. Au niveau des drapeaux vous récupérez votre dossier. Ensuite faites la queue pour maillot et chasuble... là... bon courage !
10h•Lætitia : Ici, le temps se dégage, j’espère pour vous que ça s’annonce pas trop moche, histoire d’en profiter vraiment.
10h03•Guillaume : Normalement ca devrait…
14h04•Nath: Lien pour suivre les cyclistes et leur parcours. Il suffit d’entrer leurs noms pour savoir quels contrôles ils ont franchi et où ils en sont
14:06•Nath. : Les dossards peuvent aussi être renseignés pour le suivi des cyclistes. Guillaume t257, Jean-Louis t259, Eric t286, Serge t287
15h40•Cyril : Oh, fada, tu vas vraiment en Bretagne en vélo ?! (Cyril Rigaud : un pote du Sud)
21h56•Vincent : Prévenez quand vous quittez réellement le vélodrome… […] (Vincent Goffin : Belge, musicien et poête (hihihi) de l'UVO. Deux tentatives avortées pour cause de tendons fragiles)
22h09•Sylvain : Vous passez par Gambais demain ! Qui est partant pour les encourager? […] Départ prévu a 20h00. Mais ce sera sans doute plus tard… il y aura une photo […] J’ai lu un mail, la famille Boudry souhaiterait faire quelques tours de roue avec vous demain mais je crois que le règlement l’interdit ? (Sylvain Dubut : Cyclotouriste de l'UVO)
22h11•Vincent : Oui interdit
22h12•Nath : Bon dernière nuit... cet après midi remplissage du camping car. Tout est prêt. Départ du véhicule suiveur lundi matin. Là aussi il y aura des photos... premier rdv a Fougères dans la matinée
22h17 • Guillaume : Merci pour les infos, Sylvain. Impressionnant, les papis de 80 ans qui seront avec nous.
22h18•Sylvain : Oui et aussi le président de la FFCT qui en est à sa onzième participation
22h20•Nath : et les récidives de certains... il y en a qui attaquent le PBP pour la douzième fois ! A raison d’un PBP tous les 4 ans ça fait 44 ans qu’ils le font ! Je pense que je vais m’amuser pendant que je suivrai nos cyclistes à faire un reportage spécial fous du vélo !
22h56•Vincent : et moi j’en suis à trois tentatives... avortées
23h06•Nath : dommage que tu ne le refasses pas cette année... ça m’aurait fait plaisir de te soutenir avec les autres !
23h07•Vincent : Rdv en 2019
23h08•Nath : Okkkk
23h29•Lilian R : Bon courage à tous. A demain.< (Lilian Richier : un pote de chez Renault)
Dimanche 16 Août
0h20•Yann : Nous serons dans les environs demain pour encourager les cyclistes, Gambais ou Montfort ou Faverolles. On regarde. Mais, Sylvain, on peut se tenir au courant.
1h02•Céline T : Ah oui, Guillaume, magnifique la tenue ! (Céline Thomas  : amie, supportrice de Bazainville)
9h43•Aurélie : Des mois que tu prépares ce beau challenge, Guillaume, it´s Time to go now ! On connaît ta volonté et ta motivation alors bon courage et bonne chance... On te soutient à fond. Go go go !•9h44• Biz a Jean-Louis aussi. Et bon courage à Nath. (Aurélie : amie, supportrice de Bazainville)
9h51•Guillaume : merci Aurélie. Biz à vous. Une bonne nuit de sommeil contrairement à Nathalie qui était toute énervée par l’aventure… Quelques détails à régler dans la journée pour moi puis la pression va monter crescendo. Mais c’est de la bonne celle-là !
9h58•Loïc  : Conseil du breton déjà bien expérimenté. Bien boire et bien s’étirer à chaque pause. Bises. Et partez doucement. (Loïc : cycliste breizhat devant l'éternel, pote de Bazainville)
10h53•Guillaume : Temps superbe sur Paris
10h59•Nath : Les bretons : quel temps chez vous ?
11h09•Boudinet : Nuageux. 16 °C. Soleil prévu à 17 h. Pas de vent. Demain il est prévu du beau temps ensoleillé. (Boudinet : époux de Boudinette et père de Nath)
11h13•Boudinette : Allez Guigui et les autres ! De toute façon, du soleil dans la tête !
11h19•Céline : Belle journée pour démarrer cette grande aventure. On comprend votre excitation : à la maison on ne parle que de Guigui et son vélo. On est tous derrière toi et les autres, plein de courage, d’énergie, la patate et le mental pour tous. Allez ! allez !
11h26•Boudinette : Aujourd’hui Vannes c’est la Bretagne...
12h14•Nath : Pour ceux qui veulent (et peuvent) il semble qu’il y ait plusieurs supporters qui se dirigent vers Gambais ce soir...
12h54•Christian : L’UVO prévoit plutôt Montfort. (Christian Huck : Webmestre de l'UVO)
13h01•Vincent : Ça monte ils auront le temps de nous voir.
13h17•Vincent : Salut les cyclos. Pour ceux qui souhaitent aller supporter nos 4 Bresteurs ce soir: ils sont censés partir à 20h du vélodrome (mais en 2011 on avait fait la queue pendant 2 heures...) donc j’ai demandé qu’ils m’envoient un petit SMS ou message WhatsApp (Guigui) quand ils partiront réellement. Le traditionnel point d’encouragement est dans la côte menant au lycée de Montfort. Parmi les intéressé déclarés: Daniel, Olivier, Stef LL, Denis G, Gilles B, Vincent G, Valérie-Stéphane (qui iraient en vélo si j’ai bien compris). Des mél circuleront dans l’après-midi pour co-voiturage et heure de départ. On fera au mieux... Tenue vestimentaire aux couleurs UVO. Evidemment !
13h18•Christine : Coucou a tous. Ci-dessus le mail du club. Pour ceux qui veulent aller à Montfort… La fête sera plus folle et les Uvo reconnaissables. (Christine Duhaubois : Cycliste émérite, épouse d'Eric, cheffe pilote de l'assistance...)
13h44•ChrietBeba : Bon courage à mon forçat de la route préféré. Ça fait un peu loin pour monter vous supporter physiquement mais on est avec vous de tout Coeur.
17h38•Thierry E : Serge, Éric et Jean-Louis forts de leurs PBP déjà avalés vont emmener le “petit” Guillaume jusqu’au bout... (Thierry Evano : Pédaleur de l'UVO. Supporter zélé)
17h45•Aurélie : Aller Jean-Louis ! la team mairie te soutient
18h07•Sylvain : Serge, t’as oublié tes bidons ?
18h16•Vincent : Prends de la Leffe chez Simply en passant (on le dit on le fait !)
18h20•Thierry E : L’équipe est au complet… reste la Leffe... pour les supporters !
18h31•Vincent : Guillaume tu préviens quand vous partez du vélodrome qu’on coordonne les supporters de Montfort !? Heureusement que j’ai pas pu le faire cette année, dis donc, il aurait fallu deux voitures.
19h17•Guillaume : On devrait être a l’heure au départ. A gauche des Ukrainiens à droite des Polonais.
19h25•Vincent : Et les belges une fois ? Tu les reconnais a leur bidon !
19h45•Guillaume : On va monter sur le départ
19h50•Guillaume : On va partir a l’heure… 20h00
19h53•Marie : Bon courage à tous et déjà félicitations pour ce challenge… maintenant faut que ça roule !
19h59•Guillaume : Go ! Partis !
20h53•Sylvain : On est en place on signale le carrefour de Gambais.
21h10•Christian :•sms• Particulièrement remarqués, les encouragements des supporters de l’UVO ont été fort appréciés des participant(e)s. Daniel a mis les mains dans le cambouis pour dépanner un «english speaking». On a aussi vu des Japonais en équilibre instable pour nous prendre en photo ! Bonne route à nos 4 Paris-Bresteurs.
20h56•Guillaume : Vincent : Ils sont passés a Montfort il y a 5 minutes
21h42•Nath : Bravo aux cyclistes ! Bon courage à vous... et bonne nuit sur le vélo !
22h02•Daniel : •sms• Sur la retour par Gambais, l'assistance de l’UVO a dépanné un Australien mis en grande difficulté par des crevaisons multiples et un pneu à monter et démonter au forceps. Puis un couple d'Américains dont le mari était manchot à droite et sans bras à gauche… Hallucinant ! (Daniel Alland : Vice-Président de l'UVO et factotum de haut niveau. Mécanicien. Responsable des sections routes, organisateur des grandes sorties club, etc.)
22h33•Vincent : Pour repérer Guillaume… C’est le seul qui clignote en musique
22h35•Loïc  : C’est ça, autrement on ne l’auraient pas reconnu
22h35•Christine :•sms• Agnès, je me suis postée à partir de 18h20 : que de vélos. 6090 participants avec beaucoup de Japonais cette année ! Bizzz
22h38•Agnès :•sms• Eh bien on va rire alors. Je les trouve rigolos ces asiatiques ! Même en vélo ils s'inclinent pour remercier les spectateurs ! (Agnès : sœur de Christine)
22h38•Nath : Je vous raconterai les menus de nos cyclistes... ça va peut être en décider certains à faire le PBP... ?
22:38•Vincent : Et les moules frites ?
22:41•Nath : Voici des plats sucrés et sales que j’ai préparés. Je vais me coucher… je me lève à 3h45… avec les enfants.
22h43•Vincent : Trois jours en apnée... tu verras c’est plus fatigant que les cyclos ! … Dans 72h ils auront pris 2 kg et ils se diront que c’est le manque de sommeil… mais que non ! Bonne nuit Nath et respire un grand coup demain avant de prendre la route. Biz
22h50•Céline : Yann et Sylvain étaient très drôles et à fond dans leur rôle d’agent de sécurité au carrefour de Gambais
22h53•Nath : Merci Vincent ! Je suis contente de faire partie de l’aventure ! Et les enfants sont excités aussi !
Lundi 17 Août
1h31•Guillaume : Mortagne au perche… Dur pour moi, bien pour le reste de l’équipe. Je dois manger…
1h38•Chri&Beba : Un far breton de Nath ? Ils ont l’air excellents !
1h40•Céline : Allez on
s’accroche !
3h13• Sylvain : Allez Guillaume fais tourner le moteur en régime tranquille
3h47•Nath : Levée... pas dormi… trop excitée
7h57 •Thierry E : Je viens de voir votre premier passage à 24.5 de moyenne... Continuez bien et bonne route…
8h15•Christine :•sms•Ils étaient à 05h10 à Villaines-la-Juhel (vitesse moyenne 24,4). Nous sommes partis avec le camping car à 5h15 (15mn de retard sur planning). Nous arriverons à Fougères d'ici 1 h, à peu près en même temps qu'eux !
8h04•Guillaume : Pause déjeuner a Goron. GPS HS. On est à 35 km de Fougeres
08:20•Christine :•sms•8h07. Arrêt des randonneurs à Goron pour le p’tit déj. Tout est OK.
8h45•Nath : Nous sommes arrivés au point de rdv à fougères. Tout va bien pour nous pour le moment.
8h47•Vincent : Notre abribus avec la pub Leffe?
9h14•Nath : Nous avons installé la table et attendons les cyclistes. Au menu : melon et jambon de Parme, salade de riz, fromage et far Breton… Je ne vous dis pas ce qu’ils vont boire !
9h15•Christian : La place «handicapés»...
9h20•Nath : On ne monopolise pas la place handicapés, on y a juste installé leur salle de bain !
9h24•Boudinette : Allez Guigui ! Un far et ça repart ! Non Loïc , Manon et Raph.ne restent jusqu’au bout on vient les chercher ce soir... Vu la téte de Raph… vaut mieux...
9h29•Sylvain : J’ai été impressionné par la vitesse élevée, la variété de bicyclettes et l’absence de signaleurs sur les grosses intersections.
9h40•Céline : Impressionnant tout ces vélos et cette organisation ! Bonne journée aux 4 uvo ainsi qu’aux suiveurs. Une sacrée belle aventure. ! Allez les gars !
9h48•Loïc  : Impressionnant hier à 22h30 la file de vélos à loupiottes entre Châteauneuf et Nogent. Souvenir inoubliable. Allez Serge, Jean Louis, Eric et Guillaume !
10h04•Yann : Complètement d’accord avec Loïc. Vous auriez dû nous voir avec Sylvain à faire la circulation à Gambais pour que les cyclos puissent franchir ce passage sans danger. Sans parler des gilets fluos laissant croire a des contrôles de gendarmerie ! Un grand moment. Merci encore Sylvain et bon courage aux 4 UVO. (Yann Thomas : époux de Céline, commissaire de course improvisé, et fervent supporter)
10:15•Daniel :•sms• Le team UVO vient de passer à Fougères avec 33' d'avance sur 2011 (avec un vent moins favorable) et 1 h 07 par rapport à 2007…
10h06•Sylvain : Wai on a bien rigolé entre la Mercedès loufoque qui nous a pris pour la brigade des stups et les cafouillages à l’approche des gilets jaunes...
10h14•Lætitia : Glamour
10h15•Aurélie : Dans la salle de bain. Je vois l’ambiance...
10h28•Lætitia : Les voitures d’à côté ont trouvé ça indécent et sont parties ?
11h48•Christine •sms•arrêt de 1h15 à Fougères. Guillaume s’est reposé 15 mn. Ils sont repartis frais pour les prochaines étapes ! Nous les retrouverons à Loudéac ! A plus pour de nouvelles aventures.
11h50•Sylvain : Allez les gars. Antoine adore avoir de vos nouvelles. Il passe des examens aujourd’hui. Il parle de votre exploit a tout l’hôpital. Il fait big bisous à tous les 4.
13h03•Nath : Le camping car est reparti. Prochain rdv avec les cyclistes à Loudéac aux alentours de 17-18h. Ils avaient tous l’air d’aller bien sauf Guillaume qui a particulièrement peiné sur le trajet de la nuit et du matin. J’espère que ça ira mieux après le repas de ce midi et les 10 mn de sommeil qu’il s’est octroyées. Biz !
13h20 •Christine  :•sms• Pointage. Je suis allée au contrôle de Loudéac. T259, T286, T287 : Ok. Jusqu’à Tinténiac. Seul le T257 n’a semble-t-il aucun pointage. Guillaume, il faudra que tu fasses vérifier ta puce-cheville à l’arrivée pour avoir ta régul. De mon côté, rien à faire que maugréer. :o). Loudéac est animée. Certains concurrents font la sieste en plein air, dans le bruit du contrôle.
13h22•Lilian : Allez Guillaume, on est à bloc derrière toi. Tu vas le sortir ce PBP. Et avec la patate que tu va avoir à la sortie de cette belle aventure, tu seras au top pour le Telethon 2015. Bises
13h33•Daniel :Maintenant ils sont tous les quatre pointés à Tinténiac
13h35• Christine  :•sms• Loudéac. Bin… je sors du contrôle, et le T257 n’était pas connu…
13h39•Loïc  : Arrêtez de lui coller la pression, c’est ça qui lui brise les pattes. Guillaume éteins ton téléphone et libère ton esprit.
13h48•Nath : Allez les gars ! Prenez le temps de souffler pour mieux repartir. Bravo à vous pour cette étape Fougères-Tinteniac : 24 km/h de moyenne. Euh ... Loïc ... ca s’appelle pas la pression ça, mais des encouragements !
13h50•Vincent : La Leffe c’est meilleur en pression… comme les cyclos?
14h09•Claude B : Coucou de La Londe. On pense bien à toi. Gérard holtz est il arrive pour france 2?
14h40•Nath : Les cyclistes : je vous ai laissé un message sur tél. Appelez nous quand vous pouvez pour qu’on fasse le point. Bon courage !
15h41•Nath : Gérard Holtz doit venir ce soir à Brest. Le camping car est stationné à Loudéac.
15h45•Vincent : Merci d’aller porter une gerbe et de vous recueillir un instant sur la stèle du belge inconnu (deuxième à droite après l'infirmerie) Vincent : dicton breton : Si tu craques / C’est a Loudéac / Si tu passes Loudéac / Jusqu au bout tu auras la gnac!
15h55•Yann : Vincent, c’est magnifique ! Je suis ému.
17h23•Loïc  : Un bon Loudéac juste frais avec un médaillon de foie gras mi-cuit sur sa tranche de campagne aux figues !
17h46•Vincent : Ça me fait penser... Claudius n’oublie pas de prendre ton suppo...
17h46•Claudius : Bah, non, tiens, le voilà ! C'est pas mon suppo de satin, ça ! (Claudius : bonne à tout faire sauf grimper les côtes. Tête de «truck» de Vincent)
18h36•Loïc  : Claudius est un suppo de Satan car Satan l’habite
17h52 • Christine :•sms• Arrivée de nos cyclistes à Loudéac. Il y a foule au contrôle.
18h56•Nath : Au menu ce soir : Soupe de légumes maison / Canard à la portugaise, riz / Fromage / Soufflé aux abricots
19:56•Nath : Le moral est bon mais ils étaient fatigués. Ils sont entrain de dormer : max 30mn
19h57•Véronique : Bonne soirée à tous et bonne route, courage on vous attendra au vélodrome. (Véronique Carnoli : Sœur et supportrice de Guillaume. Evidemment !)
19h58• Christine :•sms•Petite soupe à la tomate, avec parmesan râpé, herbes, croûtons. Puis canard à la portugaise, fromages pour ceux qui veulent, et soufflé aux abricots… (cuisine Claudius).
20h28•Christine :•sms• Nos randonneurs ont fait un petit arrêt prolongé : 40 mn. L’organisme commence à accuser le coup. Le soleil assez généreux et le vent (pas radin non plus) y sont pour quelques choses. Nous les retrouverons à Brest. Bonne nuit.
20h45•Sylvain : Allez bonne nuit les routiers oubliez pas d’allumer vos loupiotes.
20h55•Céline : Soyez prudents. Bonne route, et accrochez vous ! On pense fort à vous, on aura jamais autant parlé de vous… vos oreilles doivent siffler comme il faut. Bisous des Thomas
21h45•Vincent : Si tu dépasses Loudéac / C’est que tu es un crack / Et si tu reviens de Brest / Tu peux vaincre la peste.
22h11• Aurélie : Aller les gars c’est parti pour une nuit de folie !
22h39•Lilian : Bravo les gars. On prend plaisir à suivre votre aventure. Bientôt la mi-parcours. C’est super. Ne lâchez rien. Bonne route cette nuit. Guillaume, prends soin de tes pieds. Si tu as de la glace c’est top. Bises
22h45• Jany  :•sms• Prochaine étape à Mortagne vers 2h00, 2h30 je suppose, peut-être avant ? Bonne veille et bises. (Jany : Beau-frère d'Eric, Serge et Christine. Fervent supporter)
22h47•Christine :•sms•Jany, tu peux tabler sur 23-24km/heure. Moi je vais dormir : réveil à 03h15... Je te tiens au fait, suivant nos étapes (Première à Fougères). Bizzz
22h57•Mathilde : On est avec vous! Allezzzz !
23h11•ChrietBeba : Bravo les gars,vous tenez le bon bout, bientôt la bascule
23:22•Céline : Super ! C’est énorme, il faut continuer comme ça. Encore quelques heures et vous serez sur les km du retour. On est avec vous ! C’est la course du PBP / Allez allez allez / Le nez dans le guidon / Allez les gars allez
23h48•Nath : Carhaix. Épuisés les gars.
Mardi 18 Août
0h14•Aurélie : Surréaliste ...
0h16•Nath : C’est le mot juste. On vient de ramasser un gars tombé du vélo au ralenti en arrivant au contrôle de Carrhaix... épuisé il n’a pas réussi à descendre de vélo…
0h18•Yann :Il va comment?
0h19•Nath : Un peu sonné ... il va se reposer et manger.
00h45•Jany :•sms•Eric a une douleur à l’épaule ? Celle qu'il avait déjà eue ?
00h46•Christine :•sms•Oui et il est fatigué. On va les faire dormir 1 heure.
»»»»» suite
 
Bravo !
Jean-Louis Bouysset. Surnom : K’ptain… il pédale depuis 1995. A l’UVO depuis 1998 (10 000 km/an). Quatre Paris-Brest dont trois victoires, deux Bordeaux-Paris, seize flèches de France (sur vingt). Au club, il gère le calendrier et les stat’ kilométriques.
Eric Duhaubois. Licencié FSGT de 12 à 22 ans (plusieurs victoires), il pratique ensuite le cyclotourisme, à l’USY. En 2003 il rejoint l’UVO. Ses 300 000 km au compteur représentent «quelques» ascensions et raids randonneur. Quatre victoires sur cinq Paris-Brest-Paris.

blancd
Tout comme l’alpiniste qui gravit l’Everest et plante son drapeau au sommet, chaque concurrent terminant le Paris-Brest-Paris en moins de 90 heures en est le vainqueur. Nos quatre copains de l’UVO (Eric, Guillaume, Jean-Louis, Serge), maîtrisant parfaitement leur sujet, ont parcouru les 1 230 bornes en 84h30 (limite fixée à 90 heures). Ils l’ont fait collectivement et dans l’esprit solidaire qui caractérise les challenges «randonneurs» disputés par le club : les BRM (200, 300, 400, 600 km) et autres épreuves de longues distances à vélo en temps limité. «Finir ensemble», c’est le leitmotiv de l’UVO… et ce n’est pas le moindre des exploits.
Pour en juger, il faut comprendre que le niveau sportif et le rythme biologique de chacun sont — disons — sinusoïdaux et surtout différents d’un équipier à l’autre. Lors d’une épreuve aussi longue, le besoin en sommeil, le moment (différent) auquel chacun éprouve le besoin irrépressible de dormir, ont un impact considérable sur l’avancement du groupe (on a vu des randonneurs s’endormir sur le vélo et chuter, d’autres s’affaler et sombrer, qui sur le trottoir, qui dans le fossé, qui dans le vacarme des abords des contrôles, etc.). On a vu des concurrents échouer pour des problèmes physiques, tendineux ou musculaires... des brûlures aux pieds, etc. Il faut donc un solide esprit d’équipe pour surmonter ces difficultés et terminer ensemble.
Bravo !
Car le Paris-Brest-Paris est une «épreuve» (au sens propre) dont les héros affrontent des adversaires coriaces. Ces adversaires sont la distance, le dénivelé (10 500 mètres), le vent, la nuit, la pluie, et surtout le sommeil et la fatigue…
Mais c’est aussi un moment magique qui rompt la routine, une traversée «jusqu’au bout de la nuit» (quatre nuits pour nos potes), une éclipse pendant laquelle on oublie tout ce qui n’est pas vélo, avec le sentiment qu’on va réaliser l’exploit : se vaincre soi-même ! Le public très nombreux, très enthousiaste, notamment en Bretagne, joue un rôle important dans l’appréciation positive qu’on a de son


 
Guillaume Carnoli. Secrétaire de l’UVO.
Il pédale fort : Ardéchoise, Levallois-Honfleur, Versailles-Chambord, Les copains, etc. puis attaque Paris-Brest, et ses BRM (200, 300, 400 km, 600) en 2015… Nathalie et les enfants participent avec leur camping car.
Serge Duhaubois. 37 ans de vélo : cyclosportif à Garancières (plusieurs victoires) puis à l’USY… Toute la famille (Papa, maman et les enfants) faisait du vélo. Serge et Eric viennent à l’UVO en 2003. Avec K'ptain ils nous initient aux flèches et brevets. Cinq victoires sur six Paris-Brest-Paris.

blancd
propre effort.
Le Paris-Brest-Paris n’est pas une course… L’Audax Club Parisien (ACP) l’avait, un temps, un peu oublié. Implicitement, en effet, elle encourageait la réalisation de performances «cyclo-sportives», probablement à des fins de mythification de l’épreuve (qui n’a pas besoin de ça)… et fermait les yeux sur les violations du règlement, notamment le non respect du code de la route et l’utilisation de voitures d’assistance, sur le trajet de l’épreuve, roulant pleins phares pour éclairer la route des concurrents les plus rapides... jusqu’en 2003 où le lait a débordé. Suite à de nouveaux abus patents (plus l’agression verbale de commissaires bénévoles) et au mécontentement que cette pratique diffusait dans le peloton des randonneurs et dans les instances du club organisateur. Cette année-là, l’ACP priva les premiers arrivants de cérémonie de clôture.
Bravo !
Donc pas de classement au sens «compète» du terme. Pas de récompense… Mais l’organisateur encourage le dépassement de soi : c’est évidemment l’essence de l’épreuve. De même l’ACP accepte-t-elle la notion de «records». Pour cette édition, un randonneur allemand a battu le record détenu par Maurice Macaudière et Robert Demilly de près de deux heures. Il a parcouru l’aller-retour en 42h25 soit 28,9km/h de moyenne, pauses incluses. Il est devenu le cyclotouriste le plus rapide du Paris-Brest-Paris randonneur.
Bravo !
Si vous lisez le script des conversations WhatsApp et Sms transcrits sur cette page, vous aurez un aperçu de l’ambiance qui a régné dans le sillage de nos cavaliers pédalant et dans le camping car d’assistance. On y «galope», sans pédaler certes, pour que «la bouffe» soit bonne et réconfortante et prête à point nommé, ce qui est loin d’être une sinécure. Et vous sentirez l’enthousiasme diffusé chez les «supporters»… qui ont soutenu la tentative, depuis leurs bigophones mobiles, jour et nuit.
Bravo !

CLAUDIUS
Les Thomas sont de fervents supporters customisés… jusqu’à écourter leurs vacances pour venir applaudir les forçats de l’UVO… Le papa : Yann, la maman : Céline, et les enfants : Méline, Esteban et Gaëtan ! Quelle ardeur ! Yann vient même d’adhérer à l’UVO… on le soupçonne déjà de préparer le prochain Paris-Brest. Ouaiiiis ! Ci-dessus : «Allez Guigui» et le superbe gâteau à la crème ; ci-dessous «La pédale, le mental». Bravo et merci.
Ci-dessous : deux cyclos, venus du Japon,
sont tombés
au milieu d'une moisson façon Van Gogh,
à Dreux (porte de la Beauce).
A priori, ils sont très fatigués
et ronflent comme des faucheurs après un labeur harassant.
Peu importent les watts crachés par la sono du contrôle.
Ils dorment à fond, complètement intégrés à l'œuvre.
Petit repas pris
«chez l'habitant»
dans une cité populaire
de Carhaix...



84h30 de bonheur avec
mes co-équipiers
SAMEDI 15 AOÛT

Samedi matin, départ avec Guillaume pour le contrôle de nos vélos au Vélodrome de Saint Quentin. La pression monte doucement, mais pas de stress car avec les «DeuxD» et Guillaume, nous sommes rodés. La bête a un moral d’enfer. La bête est déjà «dedans», mais la machine va-t-elle tenir? En effet, d’une part, avec les conseils éclairés de Daniel, les roulements de pédalier ont été changés ; ils faisaient un bruit d’enfer sur le BRM 600 et l’Ardéchoise. D’autre part la roue arrière à rayons croisés réalisée par un artisan, rencontré sur le BRM 300 et le rallye des Clochers, m’a posé des problèmes de fond de jante au cours des vacances. Le dernier, autocollant, plus large car prévu pour une roue de VTT n’a pu être validé que sur 25 km la veille du grand départ!
Au contrôle, des têtes connues de l’AC Plaisir dont James et Max avec qui j’ai fait, quelques sorties sympas: discussion rapide à cause du flot de vélos à contrôler et premiers encouragements. Sympas les bénévoles! Freins, éclairage, tenue de la sacoche et des lampes: le vélo est OK, reste à récupérer les documents et les maillots à l’intérieur du vélodrome.
C’est la première fois que je rentre dans ce temple de la piste. Je suis impressionné. Il faut récupérer les maillots. La queue interminable et polyglotte: italiens volubiles, russes, américains, brésiliens, thaïlandais… Visiblement, l’organisation est déjà débordée, ça promet pour demain! Pourtant chacun avait un horaire de passage, ça aurait pu être plus fluide…
Pas moyen de retrouver Serge et Eric qui avaient leur rendez-vous plus tard. Bon ! on rentre !
DIMANCHE 16 AOÛT

Après une nuit calme et une journée cool, Nathalie et Guillaume me récupèrent vers 18h00. Nous passons prendre Serge, puis Eric. Cette fois, c’est bien parti ! Arrivés à St Quentin et attendus par des amis et des membres de la famille de Nathalie et Guillaume, avec des amis supporters, certains équipés de maillots orange «Allez Guigui!». Super sympa! Pendant que nous préparons nos vélos et que nous discutons, des ukrainiens sont déjà à l’échauffement dans l’impasse.
Il est 19 h 15. Bon ! va falloir prendre place dans les sas de départ. Salut à nos accompagnateurs… Guillaume, dj à vélo, nous met un petit galop de la charge de la cavalerie légère
J’ai percuté à ce moment-là. A quoi correspond ce T sur ma plaque de cadre ? Au départ de 20 h… Visiblement, les R s’avancent jusqu’à la ligne de départ. Encore une petite demi heure à attendre pour sortir de ce sas d’attente.
Un petit selfie à quatre pour faire passer le temps. Quelques gorgées d’eau de mon bidon supplémentaire pour ne pas me déshydrater. Bon c’est le tour des S de monter en ligne (comme en 14)… Eh oui, il y a une bosse pour sortir du vélodrome. Oh, on verra d’autres. L’horaire
 
semble tenu à la minute près. Ça change, et c’est bien bon! En 2011 nous avions attendu plusieurs heures sous le soleil. Notre groupe (T) est le dernier de cette journée. 19h45, go vers la ligne de départ. Repérage de mes trois compagnons pour ne pas les perdre. L’ACP nous a fourni des gilets jaunes. Vachement bien pour la sécurité, mais tout le monde l’a sur le dos : difficile pour identifier rapidement les UVO.
Une animation et différents conseils de l’organisation nous font patienter.
20 h 00 pile ! C’est le départ. Une moto nous ouvre la route. Les chevaux sont lâchés ! Comme d’habitude, ça part à fond la caisse. J’ai repéré Eric et Serge et j’entends derrière moi la cavalerie légère donc Guillaume n’est pas loin. La moto nous lâche à la sortie d’Elancourt et ce sont les Ukrainiens de tout à l’heure qui prennent la relève: on aurait dû leur dire qu’il reste plus de 1200 km ! A ce train là, ça le fera pas!
On se rapproche de Montfort. Une tête connue: Stéphane Rousseau nous attend. Les autres copains ne doivent pas être loin… Et, en effet, quel accueil ! L’UVO est là comme à chaque fois, en haut de la côte devant le lycée. Banderole et chauds encouragements. Mais pas de cloche cette année! Tapes dans les mains, il faut y aller. Merci à tous. Je suis fier de représenter notre club. Après une telle mobilisation, il va falloir assumer et finir!
Allez ! En avant, on est sur des routes connues. Avant les Haizettes et après Gambaiseuil, Maindru fait la photo: on se met sur une ligne pour être tous ensemble sur le cliché.
A Gambais, nous avons encore un comité d’accueil UVO qui assure la circulation. Sympa! Je veux m’arrêter pour donner mon bidon additionnel à Louis-Anne, mais elle me crie de le jeter en roulant. Donc je fais comme les pros.
Ça y est. Nous serons en autonomie complète jusqu’à Fougères. Ma sacoche avant pèse 2,5 kg (Gatosport, casse-croutes, pots de poudre Hydrixir et l’indispensable banane). Mon sac à dos contient les habits de nuit : 1 kg.
Avant Nogent, il y a déjà un dormeur dans le fossé. Pas même 50 km parcourus: c’est un peu tôt! La nuit tombe et bientôt une longue procession de feux rouges devant nous, s’insinue jusqu’à l’horizon. C’est fantastique. Waouh!
Tout va bien, nous tenons un bon rythme. Nous rattrapons pas mal de monde, mais des groupes nous dépassent, ce qui nous permet de prendre les roues. Comme en 2011, des Suédois derrière une Suédoise nous emmènent vers Châteauneuf en Thymerais. Gare à la malédiction de la suédoise!
A la sortie de Châteauneuf, je perds ma part de Gatosport. le temps de m’arrêter sans faire tomber la meute de cyclos qui me suit, une voiture roule dessus! A la vache! Mais cela clot pour l’instant l’épisode suédois.
Pas de vent de face pour l’instant. Arrêt à Senonche pour casser une «tite» croûte. Des curieux, déjà, regardent passer les cyclos.

K'PTAIN
Jean-Louis Bouysset

»»»»» Lire la suite
0h54•Nath : Bon... ils sont épuisés. Ils vont dormir 1 h max. Éric et Serge vannés, Jean Louis ça va, et Guillaume au top.
2h00•Nath : Ils sont repartis, reposés, mais il fait très froid. Ça va le faire. Je le sens bien : ils vont le faire. On rejoint Brest pour notre prochain rdv... Phase décisive ! Le retour devrait leur paraître plus simple que l’aller.
3h53•Nath : Arrivés à Brest. On va se coucher. 😴
7h10•Céline : Super les gars !!!
7h14•Sylvain : Bravo et bon retour
7h30Jany :•sms•Salut Christine. Bien vu sur le site à 7h00 puis… site du PBP saturé ! Plus d'accès ! Ah ces étrangers…
7h31•Vincent : Mal dormi… du whatsapp plein la tête... regrets d’être au chaud… Vous êtes des champions. Bravo ! tenez ! tenez ! tenez !
8h09•Aurélie : Dormir dans les sas de banque ! Mais que fait la police ! bravo ! Assez rigolé maintenant. Vous rentrez !
8h12•Christine :•sms•Effecti-vement, Jany, je te tiens informé. 8h15•ChrietBeba : Bravo à tous, Soyez prudents on vous veux sur la ligne d’arrivée.
8h21•Nath : Après une bonne douche chaude dans le camping car ils vont redormir une petite heure.
8h39•Céline : Merci pour tout ces moments partagés, à défaut de ne pouvoir vous suivre sur le vif dans l’aventure, cest super de pouvoir partager des bouts comme ça. Vive les nouvelles technologies (cette fois !) Bisous et pleins d’énergie à tous (cyclistes et suiveurs )
8h41•Nath : Ils en ont et nous aussi ! On est à bloc ! Ça fait du bien de les voir comme ça : visages un peu creusés, certes, mais encore toute leur tête et toujours plein d’humour. Je confirme ce que je disais hier soir : ils iront jusqu’au bout. Ils ont le mental, la gnac et il y a une bonne cohésion d’équipe. Trop chouette quoi ! Une belle aventure humaine.
8h48•Lilian : Quel plaisir de les voir avec le sourire. Le retour à la bergerie va se faire comme une fleur. Bon courage aux champions et aux suiveurs. Et félicitations
9h22•Lætitia : Avec le vent dans le dos, c’est toujours plus facile au retour. Encore bravo pour cette aventure et bonne route.
9h29•Mathieu : Tous avec vous pour ce retour
09:30•Jany :•sms•Une grâce mat' fait tjrs du bien!
09:31•Christine :•sms•Oui, nuit difficile par le froid et le sommeil... l'épaule d'Eric a passé l'épreuve : il s'est fait un massage a l'huile d'arnica ce matin avant le p'tit déj. Le soleil est au Rdv !
09:37•Jany :•sms•Sur le site du PBP les 4 sont enregistrés à Brest, mais pas à l'aller à Carhaix
9h55•Nath : Vincent : on raffole de tes dictons... tu nous en prépares un dans la journée ?
9h56•Christian : Bon retour les cyclos
10h12Jany :•sms•Je désespère toujours de ne pas pouvoir suivre sur leur site de m... Bises ! 6090 participants... Ça fait des connections pour les familles et amis!
11h01•Nath : Le camping car repart de Brest. Au programme : recharge en eau du cc, douche des suiveurs, départ sur Carhaix pour revoir nos cyclistes pour le repas.
11h11•Céline : Allez go ! go ! go ! Bisous
11h44•Christian Huck : En souplesse !
10h45•Christine :•sms•Ok. Message passé aux cyclistes...
Ahhh le site PBP... Il rame ! Départ à 10h45 pour Villaines-la-Juhel. Les organismes sont fatigués et ils sont pressés d'en finir. Le moral est malgré tout toujours là. Ils ont tous dormi pendant cette arrêt. Certains 1h20 et d'autres 30mn. Ils ont tous pris une douche chaude dans le CC.
11h47•Vincent  : Claudius a chopé une voix de fille ou c’est le GPS qu’on entend ?
11h49•Vincent : Finalement ils rentrent en train?
12h41•Christine :•sms•Hello ! On s'apprête à repartir. En avant pour Loudéac! Cette fois c'est moi qui conduis.
13h07•Cyril : Bravo ! Vous êtes de grands malades quand même !
14h34•Christine :•sms•Ils viennent d’arriver (14h30) à Carhaix… Guillaume est fatigué. Il a faim (le camping car n’est pas encore à Carhaix)… Nathalie va voir si le pb de fessier de Guillaume peut être soigné par des médecins. Pour le K’ptain, Eric et Serge, Guillaume dit que tout est Ok. On vous informe dès qu’on en sait plus. (Nous sommes tout proche de Carhaix).
14h41•Guillaume : Les monts m’ont rincé
14h41• Yann: Bravo les gars ! Ils sont connus pour être difficiles mais c’est fait ! Vous êtes sur le retour : le mental ! toujours !
14h50•Christine :•sms•Nos cyclos sont arrivés 15 minutes avant l’assistance (Carhaix-retour). Ils n’ont pas beaucoup bu durant cette première étape de la phase retour. Beaucoup de soleil. Allez, à taaaable ! Nous les avons fait beaucoup boire… melon, salade de riz, mousse au chocolat (faite par Colette), café. Nathalie a massé les pieds douloureux de Guillaume, le cou plus les épaules. Petite photo pour que vous constatiez que c’est un vilain prétexte pour se faire cajoler (je blague). Ils repartent à 16 h. pour Loudéac. Crème écran total… le soleil… quand il n’y en a pas on le pleure, et quand il y en a trop, on pleure. La météo est généreuse. Bon ! On va essayer de ne pas être en retard, cette fois !
14h51•Aurélie : Astuce pour le retour. Sur le PBP avec un tout petit peu de volonté et beaucoup d’imagination votre vélo peu s’envoler
15h04•Vincent : Comme disait Ciceron : L’arrivée c’est pas Carrhaix / Donc les 4 coincoins / On ne perd pas de temps / Et on file tout droit !
15h13•Yann : Bravo Vincent
15h20•Nath : De toute manière ils n’ont pas le droit d’abandonner maintenant !
15h22•Vincent : Toute velléité d’abandon serait immédiatement pénalisée d’un deuxième tour obligatoire. Guillaume… la mousse au chocolat… pas sur les pieds ! C’est vrai qu’il est fatigué… Allez, courage les gars !
15h44•Sylvain : Jean Louis semble super frais. Faites gaffe il va faire la pancarte au prochain village… Bravo en tous les cas. Respect !
15h46•Vincent : C’est pas not’ K’ptain pour rien.
15h52•Vincent :Le plus fatiguant dans le PBP ? 1.-suivre whatsapp, 2.-L’assistance camping car,
3. - Faire la route à vélo. Tout est dit...
15h53•Aurélie : il a la patate notre Jean Louis ! #teammairie
15h54•Aurélie : Alors quoi ? La prochaine fois on change les équipes, Vincent ?
16h00•Thierry : Prochaine fois: suivre whatsapp à vélo sans assistance
16h26•Nath : Nos cyclistes sont repartis il y a une demi-heure, requinqués, soignés, dorlotés, et sustentés !
16h38•Boudinet : Bravo aux accompagnateurs !
16h40•Yann : Bravo à eux. Oui !
16h40•Vincent : Par contre, Claudius, faudrait ranger ta chambre y a un fameux bordel là dedans…
17h21•Vincent : Oui Aurélie en 2019 j’espère bien que je serai parmi les cyclos !
17h34•Aurélie : Cool !
18h20•Nath : Le camping car est reparti pour Loudéac. Ça n’a l’air de rien mais le temps de manger nous-même, de ranger les affaires des cyclos et les nôtres, de faire la vaisselle, un brin de nettoyage, une ou deux courses à l’occasion, on a souvent juste le temps de repartir pour l’étape qui suit et de tout re-préparer : ressortir les tables, les chaises, sortir leurs affaires, préparer le repas, organiser la «salle de bain». Préparer les bidons qu’ils emportent sur les vélos (ils ont tous 2 bidons et chacun a des souhaits particuliers pour le contenu : eau seule dans l'un, grenadine dans l’autre, ou boisson énergétique dans l’un mais avec telle ou telle dose et menthe dans l’autre, etc.... On suit pour cela une check liste et on est à l’écoute de leurs souhaits qui évoluent en fonction de la chaleur, de la quantité de sucre qu’ils peuvent ou pas ingurgiter, leur fatigue... avec le risque que la fatigue étant là ils n’arrivent plus à s’hydrater et cela génère des tas de problèmes notamment hallucinations. Donc on les tanne aussi pour qu’ils boivent au repas. La soupe sert également à cela... Nos itinéraires sont différents des leurs parce que nous n’avons pas le droit d’être sur leur route sous peine de pénalités : moins 2 heures pour eux. C’est ça la vie dun suiveur ! Sans parler du fait que pendant qu’ils dorment... on se retrouve dehors ! (Pas assez de place dans le cc pour y tenir à 7)... Hihihi. Mais on se tient chaud.
...Mais franchement c’est à vivre. On rencontre des tas de gens dans les villages pour lesquels c’est la seule animation... elle ne se produit que tous les 4 ans ! Il suffit qu’on demande gentiment à qqu’un de bien vouloir nous permettre de remplir nos bonbonnes d’eau... c’est limite s’ils ne nous laisseraient pas toute l’alimentation qu’ils ont chez eux ! Forcément tout le monde est admiratif donc les gens viennent nous voir, nous parler, prodiguer leurs encouragements. Quand la nuit est là et que le froid et le noir amplifient la difficulté des cyclos, on en voit dans des postures à vélo ou à terre et dans des situations à peine croyables ! Dans les points de contrôle et de ravitaillement les images sont invraisemblables. Voilà ! De beaux moments à vivre dont j’avais envie (et la possibilité puisque, là, ce n’est pas moi qui conduit) de partager avec vous.
18h23•Yann: joli résumé bravo et bon courage
»»»»» suite
 

18h30•Nath : Vincent, sais-tu si un rassemblement de l’UVO s’organise pour demain soir (non ! Je ne dis pas jeudi matin !) ?
18h33•Lætitia : L’aventure des 2 côtés, impressionnant. Bravo à vous sept.
18h41•Thierry : Quel timing envisagé Dreux puis St Quentin ?
18h45•Vincent : Merci Nat pour ce récit... qui me rappelle des souvenirs puisque lors de mes deux tentatives je suis passé de cyclo à suiveur... et oui… je t'avais bien dit que c’était trois jours en apnée...
Pour demain rien encore d’organisé mais il y aura sans doute du monde a Dreux et à l’arrivée... ça dependra de l’horaire. Perso je pars en vacance jeudi matin donc je dois être un minimum frais au volant. Allez on vous suit…
18h46•Guillaume : Grosse douleur aux pieds pour moi... pas de timing connu. Ça ripe souvent sur la fin. Superbe résumé de Nathalie. Merci a nos assistants de choc qui nous facilitent la vie.
18h46•Boudinet : Courage . Ils vont le faire !
18h46•Boudinette : C’est vous les héros!
18h49•Véronique : Nathalie, merci pour tout. Pour les pieds le
gel de l’abbé Soury peut aider. Bonne chance à tous.
19h09•Vincent : Guillaume arrête de prendre ton pied et pédale (douce… ment)
19h20•Yann : Au passage, merci Vincent pour les sourires que tu procures.
19h23•Vincent : Merci Yann… un peu ma marque de fabrique à l’UVO (et ailleurs aussi autant que possible)… hein mon Claudius
19h25•Claudius : Oui ma poule!
19h30•Lilian : Allez les gars encore un bel effort à faire et c’est l’arrivée. Je suis en ce moment à l’arrivée pour féliciter un copain de mon fils. Il arrive dans un petit quart d’heure. Un peu plus de 51h de roulage et il a 21 ans. Un mutant. Bon courage à vous
19h43•Yann: Vivement une prochaine sortie avec l’UVO, alors.
19h46•Aurélie : Loudéac vous y êtes déjà passé non ?
19h47•Aurélie : Au top les suiveurs ! Vous faites des forfaits vacances ?
19h47•Lilian : Super l’accueil bravo pour l’organisation
19h51•Yann: C’est clair organisation au top et avec le sourire
19h52•Vincent : Eh Claudius réveille toi mon vieux... les assiettes sont vides…
19h53•Claudius : oui ma poule. Mais c’est pas la flammekueche !
19h56•Vincent : Nat, recycle tes photos d’hier tu gagneras du temps...
19h57•Lilian: L’arrivée du régional de l’étape
20h00•Vincent : Ehhh le régional de Loudéac... mais c est moa… Loudéac ville sportive... ville de tapettes, ouaissss...
20h13•Christine :•sms•Nos randonneurs sont arrivés à Loudéac (retour). Infirmerie pour Guillaume et Serge. Guillaume a des douleurs plantaires. Il va recevoir des soins… Serge a une position insolite et douloureuse (il pédale tordu)… il va être manipulé et massé par un kiné… Ils sont maintenant tous sur le campement que nous organisons tous les ans au même endroit à la lisière du bois. Super. Ablutions et nettoyage, changement de vêtements. Tenue chaude pour une nuit qui s’annonce fraîche. Le passage à la croix rouge a fait grand bien, au physique et au moral. Un bon repas, de la rigolade, des blagues… et une petite sieste. Et ça repart. Bonne nuit.
20h27•Nath : Serge y est aussi : gros mal de dos qui s’accentue depuis le début et là il est complètement tordu… Le kiné s’occupe de lui.
20h28•Christine :•sms•Les randonneurs au long cours sont arrivés ce matin à 7h30 à Brest. La nuit a été rendue difficile par le froid (fatigue)… Ils se sont arrêtés dans le Sas d’un distributeur de billets (banque), pour se réchauffer et dormir un peu. Ils vont prendre une douche. Le soleil sera de la partie quand ils repartiront.
20h29•Yann: Serge au taquet !
20h36•Thierry : Allez les gars ! un bon massage, un coup de chouchen et ça repart illico !
20h49•Vincent : si tu repasses a Loudéac / C’est que tu es un crack / Tu Tientaniac / Et tu gères / Jusque Fougères.
20h55•Nath : La fatigue les gagne et les incongruités aussi ! La phrase du jour est de Jean-Louis qui voulait m’expliquer une de ses théories. Il a commencé par «la pente monte dans un sens». Ça promet !
Les garçons sortent de l’infirmerie. On verra si ça tient.
21:04•Vincent : C’est pas pour fayoter mais stricto senso le K’ptain n’a pas tort : la pente ne monte que dans un sens : dans l’autre.... ça descend…
21h08•Alain N : Courage Guillaume ! On suit votre aventure depuis le début et on est tous super fiers de toi ! C’est une belle expérience un superbe défi et nous te soutenons tous à fond ! Tu es notre héros ! Toute la famille Negrel t’embrasse très fort ! Merci Nathalie pour tes commentaires qui nous font vivre cette aventure en direct et bravo pour ton énergie ! ❤
21h16•Vincent : Nat comment va Serge? Et Eric son épaule ? Et K’ptain à part qu’il est sur la mauvaise pente comankiva ? Louise Anne tu es là?
21h29•Nath : Serge est à peu près remis droit et se sent mieux, Éric ne parle plus de douleur à l’épaule donc nous non plus… Il semble aller plutôt bien. K’ptain fatigue mais tient la route. Guillaume a bénéficié d’une apposition de glaçons et d’arnica. Il y repasse avant de repartir pour une nouvelle application… plus bandage léger. Il a le moral. Ils devaient dormir à Loudéac mais vont reprendre la route et dormir à Fougères. Pour vous dire qu’ils vont bien et qu’ils sont costauds nos garcons !
21h30•Vincent : Vive l’uvo et bravo l’assistance. C est pas un peu loin Fougères ? Vous stoppez a Tinteniac au cas où ?
21h36•Nath : Non : ça semble très compliqué d’y accéder. On ira si grande nécessité.
21h38•Vincent : Ok on vous suit
21h40•Nath : Ce soir : soupe de légumes maison (mais pas la même que l’autre jour !) / Sauté de veau au citron, pâtes et légumes / Fromage / Mousse au chocolat.
21h42•Aurélie : On essaie de caler notre retour de Provence sur l’arrivée du PBP !
21h47•Vincent : Les cyclos peuvent aussi faire un détour
21h55•ChrietBeba : Tant de courage me laisse totalement admiratif. Tenez bon les gars et les filles. Chapeau bas !
21h58•Vincent : Cette photo pourrait inspirer des commentaires que la décence ne permet pas à une heure où certains enfants ne sont pas encore couchés.
21h58•Nath : Je me doutais que quelqu'un réagirait !
21h59•Vincent : Ce qui m’inquiète c’est pas les deux biscuits... Vachement en avance les bazainvillois...
22h01•Christian : Vincent ...on est à table...
22h03•Vincent : Le cyclo longue durée a des effets insoupçonnés sur les tuyauteries du corps humain surtout au niveau de la selle
22h07•ChrietBeba : Ca donne pas envie de s’y risquer
22h09•Vincent : C'est comme tout faut essayer.
22h26•Lilian : Allez les gars, plus qu’une nuit et c’est le finish. Bonne route et rdv demain matin pour prendre des nouvelles
22h30•Sylvain : Grosse ambiance ici a Gambais avec la vuvuzela team...
22h33•Nath : Départ des cyclos ! On ne les reverra pas avant 5h00 du mat’ Ils étaient vraiment bien et on a même eu des bons moments de fou-rires. Ils sont impressionnants.
22:52•Vincent : Bonne nuit aux suiveurs. Une fois arrivés, vous mettez Claudius dehors avec son fusil pour vous défendre.
22:55•Claudius : Il va falloir changer de vocabulaire, ma poule.
»»»»» suite
 
On n’est pas des suiveurs puisqu’on arrive toujours avant.
23:04•Christian : Good night
23:18•Vincent : Pas mieux
23:53•Céline : Allez les gars, allez Guillaume, dernière nuit, votre prochaine sera dans un vrai lit, lespieds en éventail, la tête pleine de souvenirs ! C’est une énorme aventure pour tous, cyclistes et suiveurs.
Bravo !
Respect les garçons ! Allez on pédale, vous approchez l’arrivée PS : Guillaume, le Tom Sawyer du camping car il va falloir que tu habitues tes pieds aux chaussures car cela te joue de mauvais tours.
Mercredi 19 Août
0:50•Loïc  : Bonne nuit aux suiveurs et aux pédaleurs.
1h45•Nath :Vincent, Louise-Anne (femme de Jean-Louis) n’est pas sur whatsapp. Nous sommes en route vers fougères. Tout va bien. Plein d’excitation pour la dernière ligne droite ! Je suis partagée entre la hâte de les voir franchir la ligne d’arrivée et profiter de la fête et de l’euphorie de l’arrivée... et en même temps un petit regret de quitter cette belle aventure et cette ambiance magique et hors commun. Je trouve ça génial que Guillaume se soit lancé dans cette folie parce que grâce à lui j’ai pu vivre cette rencontre entre l’Homme et le Sport. J’espère que malgré le peu de temps que j’ai pour vous écrire vous avez un peu le sentiment d’être parmi nous et de vivre tout cela avec nous. Certains parlent de 2019... il n’est pas dit que je n’ai pas envie d’être à nouveau de de la partie ! Guillaume sera t-il sur le vélo ? Suiveur ? Ou whatsappeur ?
1h45•Céline. Bon courage ! Essayer de dormir un peu… encore une grosse journée vous attend.
3h33•Nath : Yes ! On est à Fougères près du contrôle. J’espère que tout va bien pour les garçons. Moi je vais me coucher... on risque d’être vite reveillés… Je vous tiens au courant du déroulement qui sera très certainement très excitant pour nous tous !
4h18•Guillaume : Reste 55km pour fougeres… vous pouvez dormir tranquilles.
5h31•Nath : Message bien reçu du camping car !
5h33•Christine :•sms•Ils sont arrivés à Tinténiac à 4h17. Nous sommes, nous, à Fougères. Ils semblent avoir la pêche (Guillaume a envoyé une vidéo sur WhatsApp)
7h04•Vincent : 7h00... debout là-dedans ! Claudius le waterzoï ça doit mijoter trois heures sinon ça perd de sa saveur. Allez au boulot
7h24•Thierry : Tandis que les paris-bresteurs pédalent, que les suiveurs suivent (grrr : ndlr : pas suiveurs : prédécesseurs !)... les whatsappeurs émergent.
7h28•Yann : pour motiver, faire un peu partie de l’aventure, nous avons aussi un rôle à tenir. Aujourd’hui et pour la der nous whatsapperons en force. Vincent une petite phrase ?
7h31•Vincent : Ça va tellement chauffer que nous whatsapperons rouge.
7h31•Claudius : Gare au loup.
7h36•Lilian : L’arrivée n’aura jamais été aussi proche. Super, Nathalie, pour ton message de cette nuit. Effectivement nous. Opérons derrière nos portables et nous imaginons bien l’ambiance de cette épreuve que je vivrais bien en 2019 avec Guillaume. J’espère. Allez les gars, encore une belle journée à passer et vous êtes au bercail.
7h54•Nath : Nous sommes encore en train de dormir mais voulant regarder l’heure sur mon portable je vois vos messages... et je vous trouve tous super d’être là à whatsapper de bon matin ou tard la nuit pour soutenir nos cyclos ! Je ne suis pas sûre qu’ils aient lu tous vos messages (c’est un euphémisme... vu la quantité de messages c’est impossible qu’ils les aient tous lus !) mais je leur disais (et dirai) et ils savent que vous êtes là, derrière eux... quasi en permanence ! Je pense que leurs propres batteries vont chauffer quand ils vont tout lire ! Et il est évident qu’ils seront pris entre fou rire et émotion. Moi, en tous cas, votre présence, votre humour, votre soutien me va droit au coeur. Ne vais-je pas regretter que tout cela se termine si
vite ? Quelle va être la réaction des cycloss en lisant ma dernière phrase ? Compréhension ? Colère? Stupeur ? Rire ? Nous pensions qu’ils arriveraient au vers 7h30 ... toujours rien… je profite encore un peu de mon oreiller !
7h56•Nath : Ils arrivent !
7h56•Vincent : Si vite ? Touche en un mot aux cyclos. Yes bravo les cyclos
8h14•Nath : Je prépare le petit déj et je vous parle d’eux après.
8h15•Vincent : Pas d’eux… quatre !
8h26•Nath : En vitesse le temps qu’ils se préparent... en
déconnant ! Éric et Jean-Louis : bien. Serge : un peu tordu et quelques douleurs mais moins qu’hier et avec un super moral. Guillaume : arrivé en souffrant énormément des pieds et culpabilisant de freiner les autres. Moral en berne. Il a essayé une ancienne paire de chaussures (il n’avait pas vérifié si les cales étaient bien positionnées) : un petit tour de vélo avec... et le moral repart au beau fixe ! Aucune douleur dans ses anciennes chaussures. Ils ont grignoté un peu et sont super contents ! Moment de bonheur et d’admiration (pour moi).
8h56•Sylvain : Claudius sort les glingues et fait nous un réglage au petits oignons pour notre Guigui
8h59•Loïc : Claudius à la scie musicale !
9h03•Vincent : Claudius toujours là pour faire scier.
9h03•Claudius : Malheureusement, les deux paires de godasses sont tellement différentes qu’on ne peut déterminer le point de réglage (type Cyfac). Mais le repère classique est bien sur l’articulation pied-orteils… Alors roule.
9h05•Céline : Super ! Un grand bravo ! A votre arrivée on ne pourra que s’incliner en signe de très grand respect de cet extraordinaire exploit sportif !
9h12•Vincent : Bravo les filles
9h29•Loïc : Y peuvent pas dormir la nuit comme tout’l’monde, y’a pas que Claudius qui fait scier !
9h03•Claudius : Da garout a
ran ! bihan yar…
9h30•Christian : Il a la main verte y’a pas à dire
9h31•Nath : C’est parti pour une demi heure de sieste pour les derniers couches… C’est impressionnant : ils s’endorment et ronflent dès qu’ils ont posé la tête sur l’oreiller…
9h32•Lilian : Allez Guillaume, maintenant c’est au moral que ça se joue. T’as la tête dure, t’es un winner et je sais que cela va passer. Super si tu as trouvé du confort avec tes vieilles pompes. C’est pas dans les vieilles marmottes dit-on qu’on fait de la bonne soupe. Bon courage à tous et nous sommes avec vous jusqu’au bout. 9h33  Euh… je voulais dire “marmites”
9h35•Nath : Oui ! Mais ça m’a bien fait rire !
9h38•Loïc : Ah… la vieille marmotte de la rue Saint-Denis, elle était bien chaude !
9h41•Chri&Beba : Bravo, ce sera vraiment un succès collectif.
9h43•Vincent : Une fois arrivé à Fougères / Tu manges tu dors et tu digères / Puis tu te laisses glisser dans la plaine / Qui t’emmène en douceur jusqu’à Villaines.
9h45•Lilian : Pour Guigui, t’as pas une paire de pantoufle que claudius lui adapterait avec des cales auto?
9h48•Loïc :Quelle prose, Vincent ! Où sont tes sandales Shimano Claudius ?
9h49•Claudius : Mes tong à cales ? Ouïe, ouïe ! Oui, je les ai mises une fois sur Bordeaux-Paris (seulement 630 bornes)… euh… ça brûlait quand même.
9h52•Lilian : C’est sur la course ce truc?
9h54•Yann : Je ne pense pas, non. Je faisais un rappel de la pantoufle
9h56•Nath : Vu l’heure et le planning qui ripe un peu je ne pense pas qu’ils seront à Saint-Quentin avant minuit. Je pense que ce sera au petit matin très tôt. J’essaie de vous tenir au mieux au courant planning prévisionnel pour le passage à Dreux et à l’arrivée. À ce moment du circuit tout peut se jouer : ils peuvent rester sur un rythme équivalent comme avoir un rythme qui baisse voir chute. Donc difficile de faire des pronostics à cette heure.
9h57•Yann : OK merci Nath
09:58•Christine :•sms•10h. Arrivée à Fougères. Ça semble aller bien pour tout le monde. Le soleil est avec eux.
9h58•Lætitia : Go ! go ! go ! vous êtes tous dans la dernière ligne droite, pas de baisse de régime. Nath double les rations de far breton !
9h58•Céline : Super, on va guetter tout ça ! Bisous. Bon courage aux cyclistes !
9h58•Nath : Super et chouchoutez les biens pour qu’ils se fassent plaisir sur les derniers km.
10h00•Nath: Preconisation de Christine : éviter de venir à Dreux… Elle pense que s’ils perdent trop de temps avec les supporters ils risquent de se déconcentrer et de faire baisser énormément la moyenne. Ce sera très dur pour eux de passer une quatrième nuit sur le vélo ...
10h01•Lætitia : Bon ben on reste à Gennes alors. On se contentera d’applaudir de loin mais de bon coeur
10h04•Thierry : Recommandations de Christine enregistrées... Une fois de plus tous nos encouragements aux valeureux cyclos de l’UVO
10h05•Christian : Quel poète ce Vincent. Heureusement qu ils ne font pas étape à Houilles !
10h41•Nath : La lecture de la prose de Vincent a fait sensation ! Vincent, tu viens de passer du stade de Chercheur à Trouveur !
10h45•Nath : Phrase du jour de Claudius : ils vont en chier…
10h46•Nath : Autre phrase d’un voisin du quartier : quand ils seront chez eux ils seront rendus !
10h50•Nath : Les garçons viennent de partir. Ils puisent visiblement dans leurs réserves physiques et mentales. Le réveil a été compliqué. Ils prévoient une arrivée vers 4h00. Ils ont jusque 16h sinon ils sont disqualifiés.
11h41•Nath : On part direction Villaines la Juhel. On remplit le camping car, vidange, wc. Deux courses et repas pour les cyclos.
11:45•Jany :•sms•Ils doivent commencer à «sentir l'écurie»
13h33•Céline : Allez vous tenez le bon bout. Allez ! allez !
14h42•Nath : Arrivés à Villaines et camps de base installé !
14h42•Yann: Bravo les suiveurs
14h48•Aurélie : Qu’est ce qu’on mange ?
14h49•Lilian : Oui ça devient proche de SQY. Tu rajoutes des couverts?
14h51•Aurélie : Et salle de bain derrière 😂
14h53•Vincent : Christine, tu conseilles de ne pas aller à Dreux... je ne pourrai pas être a l’arrivée vu l’heure. Tu me confirmeras ce qu’il convient de faire pour que ça leur soit bénéfique. Biz
15h00•Chrisine :•sms• Guillaume et Serge… Nous sommes gâtés, installés à Villaines, sur le parking goudronné, derrière la caserne des Pompiers. Claudius vous prépare à manger. A tout à l’heure. Face au contrôle, laissez l’église à votre droite puis tournez à gauche. Faites première à droite puis première à gauche. Parking à 50 mètres sur la droite. (En tout, 150 m maxi à faire).
15h19•Nath : Oui, ils en ont besoin plus que jamais. On va être aux petits soins ! Au menu : Melon et jambon de Parme / Filets de poulet tomates riz façon Claudius / Fromage / Dessert au choix !
15h29•Vincent : Mieux que chez Flunch dis donc... Fait des progrès le vieux… sera au top pour 2019.
15h32•Claudius : et tu sais ce qu’elle te dit, la sous-marine à voile belge ?
15h48•Guillaume : Ça y est on est à Villaines-la-Juhel
15h35•Christian : Et sous le tablier de Claudius le maillot PBP ! Prêt à reprendre du service ? 15h37 : Sur la photo j’ai d’abord cru qu’il regardait la télé, sans doute Top Chef !
15h39•Céline : Au top ces suiveurs ! Quelle équipe !
15h42•Nath : Vincent et Thierry… Pouvez faire passer le message aux gens du club que la traversée de Dreux doit être rapide... très fatigués : 90 km à faire pour nous rejoindre à Villaines, partis il y a 4h30 et toujours pas là…
16h05•Vincent : A Villaines-la-Juhel/ On dit que les filles sont belles / Mais t’es pas en état t’as aucune chance / Alors dis toi qu’elles sont Vilaines / Qu’elles ont mauvaise haleine / Et suis les conseils de ton assistance / Pour garder la cadence / Car au bout il y a la delivrance.
16h24•Nath : Vincent… On savoure ! […] 16h51 : Les garçons sont repartis. Grosse fatigue... le contraire serait étonnant ! Un peu stressés par le timing et surtout par le fait de passer une quatrième nuit à vélo. Grosse crainte...
17h28•Thierry : Go! Go! Go! L’UVO!
17:59•Christine :•sms•Oui, Jany, et ils sont aussi très fatigués... Ils redoutent une nuit supplémentaire... Ils veulent maintenant perdre le moins de temps possible, mais ils s'endorment facilement... On va essayer de gérer tout cela sans froisser les supporters qui voulaient aller à Dreux... Il faudra gérer les repos de chacun à Mortagne... et à Dreux.
18:05•Jany :•sms•Arrivée prévue à quelle heure à Mortagne? C'est pour mes calculs de probabilité.
19h09•Vincent : Nath, vous les voyez arriver approx à quelle heure à Sqy ? Ce sera sans doute plus facile a dire au départ de Mortagne ! Courage vous avez une vingtaine de Whatsappeurs (pompiers) avec vous dans le camping car.
19:10•Christine :•sms•Partis à 16h45 : tabler vers 21h-21h30 (81km à parcourir). Ils ont du mal. Ils dormiront a Mortagne dans le camping car
20h02•Loïc  : Serge, Jean Louis, Eric et Guillaume vous êtes grands et beaux
20h04•Vincent : Euh... Eric grand… doit plus rester beaucoup de moquette chez toi...
20h10•Loïc  : Tu raisonnes avec ton cerveau alors que je pense avec le coeur
20h14•Vincent : Ouaisss ... je parlerai quand même à ta femme....
20h14•Loïc : Attention aux marmottes qui nagent dans la soupe.
20h15•Lilian : Allez allez les champions, plus qu’une petite nuit à passer. Remettez un coup de clé à la tête pour finir. Maintenant c’est plus que le moral et ce sera le bonheur
20h17•Christine :•sms•Guillaume et Serge. Nous sommes arrivés à Mortagne, garés sur le grand parking en face du contrôle. A tout’
20h37•Nath : Nous sommes à Mortagne et on attend nos cyclos vers 21h. Je vous tiens dès que possible au jus de l’heure prévisionnelle d’arrivée sur SQY mais pour l’instant on pense vers 4h00. Merci pour tous vos échanges et vos encouragements. Je vous écrirai plus tard, plus longuement. Bisous
20h39•Lætitia : Profitez bien de la pause pour leur remettre une patate d’enfer. Biz à tous
20h40•Vincent : Pas trop de patates... des pâtes plutôt
20h42•Thierry : Pourtant les patates leur donneraient… la frite...voilà du Vincent !
20h42•Céline : Ok. Bon ! Chouchoutez-les, il faut qu’ils récupèrent au max. Mais bon, vous êtes extra alors, ça va le faire. Allez les gars. On reste connectés et on guette
20h43•Vincent : Purée… c’est gratiné ce soir
20h47•Sylvain : Le fan club PBP rentre de Gambaiseuil où on en a vu pas mal envoyer la purée malgré les 1200 bornes...
20h49•Vincent : Après tout ce qu’ils ont gobé, Gambaiseuil c’est peace and love !
21h05•Nath : Ils sont là ! Arrivés avant nos pronostics ! Super moral ! Super cohésion d’équipe. Ils se douchent, mangent et dorment. Arrêt prévu de 2 h
21h14•Vincent : Bravo les cyclos ! Je vous laisse récupérer avant un petit dicton.
21h31•Jany :•sms•Courage! C'est tout droit! De tout cœur avec vous. Bises 21:47 :Le cadrage est un peu approximatif mais il se souvient encore où sont les boutons… c’est bon signe.
22h01•Thomas : Magique super staff
22h01•Nath: En forme olympique ! Au menu, ce soir (consistant mais digeste) : Tomates mozzarella / Pâtes / lardons / œufs / Fromage / Différents desserts au choix
22h06•Vincent : Fort, Claudius, fort… En dessert une île flottante... ca leur donnera des ailes pour la fin...
22h23•Guillaume : j’adore lire quelques échanges de temps en temps. Je file au lit pour une grosse nuit de brmiste... C’est a dire 1 heure en pyjama cyclist. Vivement la fin que je lise tous les échanges. Merci pour votre soutien de la part de l’équipe.
22:27•Aurélie : Faites de beaux rêves les gars…
22h53•Vincent : A côté des saucisses de Morteau / Il y a les Monts de Mortagne / Mais aussi nos cyclos, Morts tous / Pour l’heure dans les bras de Morphée. / Sur leur seul courage et sans Morphine / Les Morts tôt (ou tard) graviront les Monts de Mortagne / Et verront à l’horizon les Mats de Montigny.Bravo les cyclos. Vive l’UVO.
23h30•Lætitia : Il a le cul qui brille ton homme ! Allez, bonne reprise aux courageux, plus que quelques heures et c’est la gloire
23:51•Thierry : Avec de tels sourires sur vos visages vous allez bientôt atteindre le Graal du brmiste. Vous tenez le bon bout !
Jeudi 20 Août
•1h12•Nath : Coucou ! Les garçons sont répartis à 23h50 et nous à 00h20. Prochaine et dernière étape intermédiaire : Dreux. On les recharge rapidement en ravito et ils repartent sans traîner. Selon leur forme et leurs "bobos" le rythme peut être très différent mais en moyenne il faut partir sur environ 4h30 pour aller à Dreux et un peu moins pour aller à SQY. Ce qui nous emmène à du 8h du mat environ à SQY. Donc une vraie 4eme nuit sur le vélo... dur… dur… Merci Vincent pour ta nouvelle prose ! Je ne viens de la lire que maintenant donc je la narrerai à nos cyclo à Dreux: ils seront enchantés ! Aurélie, tu pourrais éviter de mater les fesses de mon mari !
1h15•Loïc  : On a tous maté les fesses de ton mari et je le trouve aussi brillant
1h17•Nath : Mon mari ? Bien sûr ! 1h18 Beau fessier n’est il pas ?!
1h52•Nath : Nous sommes à Dreux. On ne sait pas quels seront les souhaits de nos cyclos en terme de repos et de repas. Donc on les attend pour voir ce qu’ils souhaitent. Ils devraient arriver vers 4h-4h30. On va en profiter pour dormir un peu. Bisous.
2h12•Nath : Allez les garçons ! On vous attend à Dreux sur le parking juste au contrôle ! Bisous.
2h12•Céline : Je vois que ça roule pas mal Allez guigui, allez les gars, la force et le mental ! Vous êtes des winners
2h19•Christine :•sms•Guillaume et Serge. Nous sommes à Dreux juste avant d’entrer sur le stade.
4h03•Nath : Ils sont là avec une pêche ! Et ils se marrent… et ils blablatent… Bref en pleine forme, avec un moral d’enfer
4h06•Céline : Des sur-hommes ! C’est géant, allez allez allez
4h22•Guillaume : Elle est pas bien l’ambiance ?
4h44•Céline : Bon appétit les gars ! C’est cool de vous voir avec la pêche comme ça ! Incroyable ! C’est énorme. L’équipe des survivors ! Allez vous êtes tous des champions
5h09•Sylvain: Super bravo ! Ils sont repartis de Dreux ?
5h20•Nath : Ils sont arrivés à 3h40 répartis à 4h50. Dans une forme et un mental olympiques ! Ils n’ont pas arrêté de déconner. C’est beau et ça fait plaisir à voir. Vu leur état, ils seront à SQY vers 8h00. 5h22 : Nous sommes repartis de Dreux. Je dépose Christine et Claudius à Grosrouvre, je gare le camping car à Bazainville et je repars en Laguna. Qui veut me rejoindre à la maison et repartir avec moi sur SQY ?
5h30•Sylvain : Ok ! merci Nat
5h39•Nath : Super. Pour ceux qui veulent et peuvent venir : je serai à la maison grosso modo vers 6h15. Je prépare les affaires et repars récupérer Louise-Anne, l’épouse de Jean-Louis, à Baz. Je ne pourrai prendre personne d’autre dans la voiture parce que je ramènerai Guillaume, Serge, Jean-louis et Louise-Anne… Par contre il vaut mieux limiter le nombre de voitures donc vous en laisserez à la maison et on organisera du covoiturage. Céline et Yann : comme vous venez aussi, vous pouvez prendre du monde ?
5h41•Nath : Beurk… il pleut !
5h43•Sylvain : Moi je file a Gambais sous la drache. J’ai perdu Yann ?
5h55•Yann : Sylvain on y va à Gambais
6h41•Vincent : Rdv au vélodrome vers 7h45 pour ceux qui peuvent. Quelqu’un a-t-il prevu le champ ? Sinon je l’amène.
6h45••Lilian : Super les champions. Un grand plaisir de lire que vous avez la patate. Malheureusement, je ne serais pas à l’arrivée mais je continuerai à vivre cette aventure comme WhatSapper.
6h46Sylvain : Super passage à Gambais pil poil dans les temps car l’éclairage public coupe a 6h30 ils sont repartis a 6h29...
6h52•Yann : Nous, une bouteille
6h57•Vincent : Ok ca fera deux alors
6h57•Yann : Nathalie en à une aussi
6h58•Vincent : Bon on ne va pas les saoûler ça les acheverait... Je laisse la mienne ici, alors...
7h05•Dub : Super aventure que vous nous avez fait vivres
7h06•Lilian : Quel plaisir ! mon Guigui. Je savais que ça passerait. Vous êtes tous des champions
7h13•Dub : Quelle fraîcheur dans la voix, impressionnant !
7h14•Yann : Et en réel aussi c’est impressionnant. Super frais à Gambais
7h28•Lilian : Oui effectivement c’est impressionnant. Allez allez, allez allez, allez allez !
7h48•Céline : Ils ne devraient pas tarder. On a est en renfort pour les attendre
7h52•Mathilde : Quel comité d’accueil !
7h52•Nanie :•sms•Ouf ! Une grosse bise à tous et surtout bon repos. Merci pour tout. Nous avons vécu cet exploit de très près, grâce aux infos constantes. Encore bravo à tous. Je vous embrasse. (Nanie : belle-sœur de Christine, Eric et Serge)
8h00•Lilian : Oh oui quel comité
8h04•Dub : Ils sont là ?
8h05•Céline : Pas encore. On attend... ça ne devrait pas tarder...
8h05•Lilian : Allez allez les champions
8h05•Loïc : Je pars récupérer mes filles en Bretagne donc bien triste de ne pouvoir vous accueillir mais le coeur y est. Bises et bravo
8h09•Lilian : Faites nous vivre cette arrivée en direct comme vous l’avez si bien fait durant ce périple.
8h09•Nath : Promis. Mais faut qu’ils arrivent !
8h11•Loïc : Tu iras te coucher avec ton homme Nathalie, tu en as besoin
8h14•Céline : Go go go
8h15•Lilian : C’est bon ça. Courage et il ne leur reste plus que le tour de la base de loisir.
8h16•Lilian : Et comment va son mari. Pas trop de trace de la chute à vélo.
8h20•Lilian : C’est énorme
8h28•Loïc : En pignon fixe !
8h30•Lilian : C’est encore plus énorme. Chapeau bas cher Monsieur
8h32•Loïc : C’est une concentration de grand malade, il faudrait des psy dans le staff
8h33•Vincent : Passer au vélodrome / C’est possible à tout homme / Arriver sur le vélodrome / C est réservé aux sur-hommes. / Heureusement qu’il y a whatsapp car nous sommes sans voix.
8h45•Kptain  :•sms•Merci Aurélie pour ce suivi qui me fait très plaisir. Je suis content d’avoir pu, grâce à Guillaume, partager l’ambiance de cette grande fête du vélo. Content aussi que nous ayons ramené à bon port, et en bon état, toute l’équipe, dont son petit nouveau, Guillaume. Merci aussi à notre assistance cinq étoiles sans laquelle cela aurait été très difficile. Amitiés. Jean-Louis.
08:53•Jany :•sms•Bravo à tous, repos mérité. Bises
09h00•Annick et William :•sms•Un super bravo aux forçats de la route et un grand coup de chapeau à l'assistance qui elle aussi doit être bien fatiguée. Amitiés admiratives. (Annick et William Hollard : ex-membres de l'UVO, depuis leurs terres du Sud)
 
Lien visité
 

Accueil



Nos organisations
publiques

Nos organisations
privées


Nos Participations


La vie du club


 
  Les sections
Nos rallyes
Sorties d’un jour
Cyclosportives
Tour de Corse
Des niouzes
 

























































































































































































































































eXTReMe Tracker