• 1PosAffiche
  • 4SurPird
  • 5VeloPieds
  • 6Roue
  • 9MecaRire
  • 10Potence
  • 11AxePédalier
  • 12Mains
  • 13Méca1
  • 14OZ
  • 15Cuisine
  • 15P1070306
  • 17gilles
  • 18Ephri
  • 22Couple
  • 23ClaudeR
  • 23Discours
  • 23P1070290
  • 23P1070291
  • 23P1070292
  • 23P1070298
  • 23P1070299
  • 25Pascal
  • 25PatrickAntoine
  • 26Lydie
  • 27Vincent
  • 29Sylvain
  • 24Youcef
  • 30Carnolis
  • 32Patrick
  • 37Daniel
  • 40biere
  • 41Bouysset
  • 48bDiscours
  • 8PLatex
  • Miousic1
  • Miousic2
  • Miousic3
  • Miousic4
  • Miousic5
Fête de l'UVO — nos succès de l'année — 7 novembre 2015
Un maximum de copains sur le pont pour réaliser
une sauterie qui déchire !
 
  Belle réussite ! Notre journée UVO reflétait bien l'image d’une année à succès et clôturait notre «fin de saison» qui, pourtant, à l’instar de l’activité du club, sera une saison sans fin : il faut toujours préparer un objectif qui préparera un objectif, qui préparera… etc.
Pour certains, cette journée a commencé, sur le vélo. Sortie amicale et matinale du samedi oblige. DJ Pascal — quant à lui — avait opté pour un entraînement particulier : installation des équipements de sono, juste avant d'aller au boulot. Ça met en prise. Sa journée de labeur achevée, il nous a retrouvés à la salle vers les 19 heures pour animer «une soirée qui déchire».

Après la sortie du matin qui n’arrête pas le mécanicien, Daniel a préparé son matos pour la session technique. (Université mécanique de l’UVélO). Un grand succès. Une franche bonne humeur.
Merci Daniel

De son coté, Olivier a profité de cette sortie hebdo pour peaufiner et enrichir sa séance «Sécurité» de quelques photos nouvelles.
Merci Olivier pour
  cette présentation richement documentée.

…Pendant que — évidemment très important — l'équipe logistique s'affairait à l'approvisionnement.
Merci Elie, Merci Gilles Bisson

Dès lors, les équipes de l'aprèm’ se sont agitées pour apporter le reste des victuailles, l’équipement de la salle, de la cuisine, du bar, etc. sans oublier les toilettes. Eh oui, comme le vulgum pecus, nous avons aussi besoin de PQ ;-)) Il n'y a pas que sur le vélo que l'on va à la selle !
Merci à Elie, Gilles Bisson, Frédéric Blin, Pascal Boulez, Joël Duval et Denis Guillemot.

Tout était installé. On pouvait passer aux «choses sérieuses», en commençant par l'apéritif. Merci à l'équipe : Fabienne, Youcef, Pierre Ephritikhine, Alain Wielgus

C’est alors qu’en plein stress, les doigts crochus, Alain, inspiré par Mollière, s’est rué pour récupérer la dîme à dix balles et remplir sa cassette (Euh… celle de l’UVO, ne va pas confondre, Arpagon !) >
Merci Alain

  Avant de nous lancer sur la piste de danse, il fallait tourner la valse des plats, en cuisine, avec une équipe mieux préparée qu'à Master Chef. Merci à notre cuistot, chef Elie et son équipe: Thierry Launay, Denis Guillemot, Stéphane Boudry, Stéphane Le Lostec, Bruno Blin, Frédéric Blin, Pascal Caumont, Hubert Leman, Alain Wielgus.

Sans la poésie belge à la Stromaé du maestro Vincent, et sans son diaporama documentaire tragi-comique, une soirée de l’UVO ne saurait être réussie. Autant dire que c’est gagné !
Merci Vincent, pour ce grand moment.

Ensuite, Thierry Evano nous a posé quelques colles sur la «culture vélo» (ceci n’est pas une publicité !). L’assistance s’est montrée très avertie ;o)).
Merci Thierry

Et, Tournez manège ! DJ Pascal a pris les platines en main et nous a balancé sa playlist, du gros son qui déchire et qui crache un éclairage d’enfer ! Nickel ! Roulez jeunesse ! Les boom-boom et les spots de toutes les couleurs qui tournent,
  nous en on mis plein la vue et plein les oreilles. C’était chaud et ample : boom-boom, boom-boom !
Merci DJ Pascal. Réussie ! Sympa, la soirée «en boîte».

Jean-Michel Verplaetse, maire d’Orgerus, nous a fait l’honneur et le plaisir de participer cette soirée, d’apprécier le beau palmarès de l’UVO qui fait tant briller les couleurs du village d’Orgerus sur les routes de France et le nombre de kilomètres parcourus durant les sorties hebdomadaires autour d’Orgerus…
Merci Monsieur le Maire.

Mais c’est pas tous les jours fête et lendemain dimanche… Il a bien fallu faire abstraction de toute gueule de bois, langue pâteuse, ou flemme d’enfer. C’était de bonne heure, et de bonne humeur. Des courageux : Claude Rousseau, Elie, Denis Guillemot, Stéphane Le Lostec, Joël Duval, Jean Louis Bouysset, ont fait le grand ménage d’automne, nettoyé la salle, astiqué les gamelles et les bidons, et rendu les lieux en parfait. état de propreté.
Merci à tous !
PATRICK PHILIPPE

 
 
Second séminaire des Universités mécaniques d'automne de l'UVO
Mieux vaut prévenir que guérir !
 
  Nous étions une belle quinzaine pour suivre les cours du maître, Daniel. Et, évidemment, nous avons tous appris un tas de choses, y compris certains vétérans <:o) !

25 POINTS DE CONTRÔLE
POUR VÔTRE VELO
Rouler en toute quiétude, c’est la santé de votre petite reine ; votre sérénité ; votre sécurité et votre santé personnelle !

LIAISON AU SOL
• Pneumatiques : état d’usure de la bande de roulement, absence de silex, état des flans
• Jantes : état d’usure des pistes de freinage, voile, faut rond, fissures aux orifices du rayonnage !
• Rayonnage : état et répartition de la tension des rayons (voilage)
• Moyeux de roue : contrôle du jeu perçu au niveau de la jante. Fluidité des roulements,
• Roues : centrage dans la fourche et dans le hauban
• Blocages de roue : état de l’articulation et du serrage…
Une précaution indispensable : dégonfler à 70 % les pneus, au retour de sortie, et inspecter avec attention la surface de roulement pour faire la chasse au silex. Passer le doigt sur cette surface de roulement : c’est le meilleur moyen de détecter les silex camouflés (en embuscade) qui ne demandent qu’à «piquer» la chambre.
Claude Rousseau s’est dévouée


  avec brio et dans la bonne humeur pour faire la démo de démontage-remontage des pneus. Et même, elle a entrepris de remonter une chambre en latex (verte) particulièrement étirable et rétive. Elle a bien ri. Nous aussi.

FREINAGE
• Leviers : on vérifie la course et le bon retour des manettes et la garde par rapport au guidon,
• Patins : usure, propreté (l’absence d’incrustations), bonne portée sur la jante*.
• Mâchoires de freins : liberté de mouvement, symétrie d’attaque, absence de jeux.
• Câblage : intégrité du câble, absence de fissure sur la gaine, bon coulissement des câbles dans les gaines.
*Le coup classique : lors d’un changement de patins, il arrive parfois qu’un patin soit serré un peu haut sur le plat de la gente… la petite partie du patin qui « freine dans le vide » fait saillie par le haut et devient coupante comme une lame de rasoir. Et si on n’a pas le réflexe de vérifier, c’est la crevaison à répétition. Et le pneu à la poubelle. Aïe ! aïe ! Et… bien monter les patins dans le bon sens (notice sur emballage)

DIRECTION
Fluidité en rotation
Absence de point dur aux braquages extrêmes
  Absence de jeu (roue AV freinée)
Positionnement du guidon*. Inspectant le vélo de Pascal C., et sa direction un peu raide, Daniel fait une réflexion amicale et pertinente. «Fais attention quand tu lâches les mains» ce à quoi, en riant, Pascal répond… «Euh ! je ne lâche jamais les mains». Rassure-toi, Pascal, tu n’es pas le seul…
*Petit conseil de sécurité. Demandez au père Noël de vous apporter un cintre compact avec une faible hauteur et une faible profondeur. Ce guidon vous permettra de placer les mains en bas du cintre, dans les descentes, tout en ayant un accès confortable aux leviers de freins.


TRANSMISSION
• Pédales : fluidité et absence de jeu sur l’axe, état d’usure des portées de cales, niveau de jeu cales/chaussure/pédales
• Manivelles : absence de jeu sur la fixation du moyeu
• Moyeu : fluidité et absence de jeu
• Plateaux et pignons : état d’usure (profil des dents)
• Chaine : propreté et graissage, usure (hauteur de décollement sur les plateaux)
• Roue libre : fluidité et qualité du cliquet.
La durée de vie du trio chaine/pignons/plateaux est proportionnelle aux conditions d’utilisation (effort, alignement de
  la chaine, météo, poussière, etc.) Une chaine peut vivre de 5000 à 9000 km. Les pignons arrière sont à remplacer au 3e changement de chaine et les plateaux au second changement de pignons (soit 6 chaines).

DERAILLEURS
Comme «freinage» pour la câblerie
• Leviers : vérifier la qualité de l’indexage
• Dérailleur AR : jeu et graissage des galets, tension de la chaine, verticalité de la chape* (déformation de la patte de dérailleur)
*S’interdire de « poser » ou d’appuyer son vélo côté dérailleurs… ça va sans le dire… mais encore mieux en le disant.

SELLE
Etat des appuis*
Bon positionnement
Vérifier que la tige de selle coulisse dans le cadre (1 fois l'an)
* Sauf bris ou cas de force majeure, s’interdire de changer la selle trop près d’une épreuve de longue distance ou gare aux douleurs !

CADRE
• vérifier : présence de déformation, cloquage de peinture, fissures, zones de frotement oxydées.
DANIEL

 
Lien visité
 

Accueil



Nos organisations
publiques

Nos organisations
privées


Nos Participations


La vie du club


 
  Les sections
Nos rallyes
Sorties d’un jour
Cyclosportives
Tour de Corse
Des niouzes
 

























































































































































































































































eXTReMe Tracker